• 8ème Circonscription du Finistère (Concarneau/Quimperlé)-France Insoumise: Emmanuel Magnan s'engage pour un avenir en commun (LT.fr 17/05/2017)

    France Insoumise. 8ème Circonscription (Concarneau/Quimperlé) Emmanuel Magnan s'engage pour un avenir en commun  (LT.fr 17/05/2017)

    Emmanuel Magnan, de Quimperlé, entamera vendredi la campagne dans la circonscription. Sa suppléante est Annie Péron, de Melgven.

    Il a plus l'expérience du feu que de la politique. Emmanuel Magnan, sapeur-pompier de 40 ans, représentera La France Insoumise dans la 8e circonscription, les 11 et 18 juin, lors des élections législatives. Il arrive avec « un regard neuf » et une énergie communicative. Son programme : « Avenir en commun ».

    Emmanuel Magnan sera le candidat de La France Insoumise aux prochaines législatives, dans la circonscription de Quimperlé Concarneau. Il y a seulement quelques mois, voilà une nouvelle qui aurait bien étonné l'intéressé lui-même. À 40 ans, ce Quimperlois n'en est pourtant pas à son premier engagement. « Je fais les choses à fond », souligne le sapeur-pompier, aujourd'hui sergent-chef, et affecté à Hennebont depuis 2001. Un centre de secours où il a noué des liens particulièrement forts.

    « La cause suffit »

    De l'ado militant pour la libération de Mandela au candidat de La France insoumise, en passant par le jeune bénévole de la Croix-Rouge, actif dans les maraudes et l'aide au logement des SDF, le parcours est cohérent. « C'est dans mon caractère de m'engager pour des causes. Sans étiquette. La cause suffit ». Un caractère forgé dans le sud (Saint-Sever), les Landes puis Bordeaux. Un obstiné du sport, aïkido, handball, course à pied, qui fut en 1992, vice-champion de France de pelote basque. L'engagement avec les pompiers de Paris fut à peine détourné, par une Quimperloise, Gwenaëlle, qui le fit décaler vers la Bretagne. Trois garçons de 5, 10 et 13 ans animent les soirées familiales. Alors lui, candidat à la députation, ça n'était pas dans ses plans. « Comme beaucoup de gens, j'avais plutôt tourné le dos à l'actualité politique dans laquelle il y a des choses qui m'indignent. Mais, en octobre, j'ai découvert Jean-Luc Mélenchon et La France Insoumise. J'ai écouté, j'ai regardé ses vidéos. J'ai vérifié. Parce ce que je suis attaché à la vérité. J'ai étudié le programme. Je sentais que cette présidentielle n'allait pas être comme les autres. Avec cette montée du FN que je ne peux pas accepter ». Face à ces « retranchements », ce membre revendiqué de Territoires de la mémoire a choisi « un mouvement d'ordre moral, qui remette en avant les valeurs humanistes qui devraient caractériser une société ». Les réunions se sont multipliées dans les groupes d'appui locaux et la question de la représentation s'est posée. « D'abord militant, aux tracts, aux affiches, les événements locaux m'ont amené à me proposer comme candidat ».

    Avenir en commun pour feuille de route

    Emmanuel Magnan fait valoir son « regard neuf » avec son corollaire « je n'ai pas d'expérience mais j'apprends vite ». Et « c'est le programme Avenir en commun que je défends. C'est ma feuille de route. Solidarité, le souci de l'autre, on peut retrouver toutes ces valeurs déclinées dans le programme. C'est un programme humain, chiffré, pas une utopie. Où l'État redevient un arbitre ». Il prône le « lien direct » que doit conserver l'élu avec les habitants de sa circonscription, même si le député « est un représentant national ».

    Annie Péron suppléante

    L'engagement de sa suppléante, Annie Péron, 65 ans, retraitée d'EDF, a éclos en observant « quelque chose de très neuf, dans le cheminement des idées, dans le fonctionnement. La motivation, ce sont ces jeunes qui rentrent dans le mouvement. Et cela continue depuis la présidentielle. Avec des gens qui nous rejoignent tous les jours ». Dans la circonscription, trois « groupes d'appui » constituent les forces de La France Insoumise, à Quimperlé, Concarneau et Scaër.

    Lancement vendredi
    Pour lancer la campagne d'Emmanuel Magnan, un rassemblement festif se tiendra vendredi, de 19 h à 23 h, place Jean-Jaurès (face à la Ville Close), à Concarneau. Les initiateurs invitent chacun à amener quelque chose qui sera partagé. Gratuit. Contact : tél. 06.63.92.69.50.

    Roland FILY

    source: letelegramme.fr

    « 4ème circonscription 29 (Morlaix)-Julien Kerguillec candidat de « La France insoumise » (LT.fr-11/02/2017)Gouvernement de Macron : la droite dure recyclant le parti LRPS et les ministres de Valls.(IC.fr »
    Partager via Gmail Yahoo! Pin It

    Tags Tags : ,
  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :