• À Brest, le drive test de Saint-Marc au point mort (LT.fr-5/10/20-20h)

    Il fallait en effet être bien protégé, et pas que de la Covid 19, en cette fin de semaine très pluvieuse à Brest. Il fallait en effet être bien protégé, et pas que de la Covid 19, en cette fin de semaine très pluvieuse à Brest.

    Les tests covid se poursuivent au drive de Saint-Marc, à Brest, dans les mêmes conditions. C’est-à-dire dans le vent et sous la pluie. Les plus de vingt infirmiers et d’infirmières mobilisés se sentent laissés pour compte.

    La fin de semaine a été très éprouvante sur le grand parking en contrebas de la Salle-Guéguéniat. Battue par la pluie et les bourrasques, l’aire de test n’a pas épargné les professionnels de santé et les centaines de personnes se présentant chaque jour pour faire le test, en voiture ou à pied. Un garage de poche permet au moins de mettre à l’abri les tables et le matériel nécessaire aux tests. « Pourquoi les restaurateurs et les bars disposent de chapiteaux et pas ce drive test qui profite à tous », se demandent les infirmières lassées de ne rien voir avancer. « Nous sommes toujours sous la pluie. Les choses ne se passent pas comme ça dans les communes voisines (Gouesnou, Plabennec…) », observent-elles.

    À lire sur le sujetLe drive test prend l’eau

    Personnels de santé et de la Protection civile en ont assez d’être les victimes ignorées de ce qui s’apparente à un bras de fer entre un laboratoire et une collectivité.

    « Pourquoi aucun espace couvert n’a été trouvé par la ville de Brest ? », se demande une autre d’entre elles, également infirmière libérale. Le laboratoire Cerballiance, qui affirme avoir tenté de trouver des solutions, regrette le manque de réactivité de la collectivité. « Nous sommes dans l’attente d’un bâtiment en dur pour les prochains jours, les délais pour louer un chapiteau ou des préfabriqués oscillant entre deux et trois semaines », précise Yann Prigent pour Cerballiance.

    Vers la fin des tests en extérieur

    La Ville de Brest confirme avoir rencontré le laboratoire Cerballiance, la semaine dernière, pour évoquer l’avenir du drive de Saint-Marc. Selon la municipalité, « Cerballiance se dirige désormais vers un abandon de la méthode du drive pour privilégier un accueil dans des bâtiments en dur et chauffé. Cerballiance étudie aussi, à l’image de ce que d’autres sites ont fait en France, l’implantation de préfabriqués dédiés ».

    « Pour rappel, concernant le site actuel, des locaux du gymnase (garage) ont été mis à disposition de Cerballiance. Mais impossible d’ouvrir les salles omnisports du gymnase Jean-Guéguéniat qui sont réservées à l’usage sportif, notamment pour les créneaux des scolaires », résume le service de communication de la ville.

    source: https://www.letelegramme.fr/

    « Le clip de l’humoriste Simon Cojean face au coronavirus en « Mort Bihan » (LT.fr-12/03/20-17h56)Châteaubriant (44). Une cérémonie en hommage aux 27 fusillés « dans le respect des gestes sanitaires » (OF.fr-5/10/20-14h48) »
    Partager via Gmail Yahoo! Pin It

    Tags Tags : ,
  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :