• Amérique Latine : Les présidents sud-américains s’accordent sur des actions communes sans le Vénézuela (bolivar infos-20/03/20)

                                                Le dictateur Piñera dirige le conclave.

    Ont participé aux discussions le dictateur criminel chilien Sebastián Piñera et la dictatrice bolivienne Jeanine Añez, associés au président d’Argentine Alberto Fernández, Iván Duque, de Colombie, Lenin Moreno, d’Equateur, Mario Abdo Benítez, du Paraguay; Martín Vizcarra, du Pérou; Luis Lacalle Pou, d’Uruguay; et le ministre des relations extérieures du Brésil Ernesto Araujo.

    Tous se sont mis d’accord pour exclure la République Bolivarienne du Vénézuela, dans un acte de vengeance et honteux (nous n’avons pas d’autre mot) maintenant que le continent fait front à la pandémie qui le dévaste, il n’y a pas de raison pour marginaliser autant un peuple et un gouvernement qui s’est toujours montré généreux et solidaire avec les autres pays.

    Il est regrettable de laisser la place, la voix et vote à deux dictateurs qui ont commis des crimes contre l’humanité contre leurs peuples respectifs et de se rallier à eux pour ignorer une nation sœur.

    Nous ne pouvions attendre moins de la part de la droite qui crée cet organisme « PROSUR » afin d’essayer de remplacer le marché d’intégration régionale que fut l’UNASUR mais aussi la CELAC créée sous l’impulsion d’Hugo Chavez et de Fidel Castro et à laquelle ont participé Nestor Kirchner, Lula, Rafael Correa et d’autres.

    Ce qui est si critiquable et qui a tendance à se répéter, c’est le mauvais signal que le Gouvernement argentin envoie à un pays qui a tant aidé l’Argentine en temps de crise économique.

    C'est pourquoi la politique étrangère argentine erratique qui montre sa préférence envers des pays qui non seulement étaient des alliés du Gouvernement de Mauricio Macri mais en fait empêchent de prendre n’importe quelle décision progressiste sur le continent est très regrettable.

    Résolutions

    Les pays intégrant le Forum pour le progrès de l’Amérique du Sud (PROSUR) se sont accordés pour protéger leurs frontières de manière « coordonnée et efficace » et faciliter le retour de leurs ressortissants dans leurs pays respectifs comme mesure préventive pour affronter la pandémie de Coronavirus.

    C’est ce qu’a confirmé le président du Chili qui a pris temporairement la tête du groupe lors d’une vidéoconférence réalisée entre les représentants des différents pays membres du PROSUR.

    La rencontre virtuelle entre les autorités répond à la nécessité, pour les pays, de prendre des mesures communes pour combattre l’augmentation des cas de contagion qui a eu lieu depuis ces derniers jours en Amérique du Sud.

    De plus, ils se sont accordés pour promouvoir des achats communs de matériels médical afin d’améliorer les conditions d’accès aux soins dont tout le monde partage la même nécessité sanitaire en matière de prévention et d’action envers les cas confirmés de malades du coronavirus.

    source: http://bolivarinfos.over-blog.com/2020/03/amerique-latine-les-presidents-sud-americains-s-accordent-sur-des-actions-communes-sans-le-venezuela.html

    traduction de Rémi Durieux pour Bolivar infos

    « 29 Nord-Coronavirus et confinement : tensions autour de la distribution du courrier (LT.fr-20/03/20-17h47) Venezuela : Les États-Unis bloquent les bateaux qui amène des aliments et des médicaments (bolivar infos-20/03/20) »
    Partager via Gmail Yahoo! Pin It

    Tags Tags : , ,
  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :