• Appel à la manifestation ce jeudi, place de la Liberté à 11h.

    « Une revalorisation historique » selon Jean-Michel Blanquer, l’Éducation nationale « choyée » selon Jean Castex…derrière les grandes déclarations, la réalité est toute autre sur les questions de salaires, moyens et métiers. L’intersyndicale FSU, CGT, FO, Sud Éducation appelle à une rentrée dans l’action : AG, heures d’informations syndicales, actions locales et grève le jeudi 23 septembre.

    Salaires : rien d’historique !

    Les annonces de septembre 2021 confirment que la revalorisation promise par Jean-Michel Blanquer est très loin de prendre la mesure du déclassement salarial subi par nos profession.

    Pas de dégel du point d’indice, prime d’attractivité qui ne répond pas aux enjeux de revalorisation, nouvelle grille pour les AESH insuffisante et rien pour les vies scolaires. Le décryptage des dernières annonces dans notre article consacré au Grenelle.

    Une rentrée sans moyens pour le 2d degré !

    1883 suppressions d’emplois alors que les effectifs augmentent dans les collèges et les lycées, et depuis 2018, les budgets des gouvernements Macron ont acté la suppression de 7 490 emplois alors que les effectifs augmentaient de 63 662 élèves. 7490 suppressions d’emplois, c’est l’équivalent de 166 collèges rayés de la carte ! Pour simplement garder le taux d’encadrement de 2017, il aurait fallu créer 7 564 emplois.

    Les conséquences sont visibles : augmentation des effectifs dans les classes, réduction de l’offre de formation etc…

    Pour faire face aux enjeux pédagogiques de cette rentrée sous Covid et après une année 2020-2021 très largement perturbée par l’épidémie, le ministre ne propose que deux solutions : Devoirs faits en collège et des heures supplémentaires (HSE) en lycée. Cela ne répond en rien aux besoins de cette rentrée !

    20210923 - Teaser-Moyensv2

    Dénaturation de nos métiers

    Aucun aménagement des programmes en collège, réforme de la réforme du lycée qui consacre le contrôle continu et projet local d’évaluation qui pourrait se révéler être un redoutable outil de management, poursuite du démantèlement du service public d’orientation (externalisation vers les Régions ou le privé), gestion chaotique de la crise sanitaire…reprenons la main sur nos métiers !

    Source : https://www.snes.edu

    « Brest. « Un choix brutal » : Force ouvrière réagit à l’externalisation de l’aéroport. ( OF.fr - 20/09/21 - 19h14 )Paix et syndicalisme-par Jean-Pierre PAGE (unitécgt.fr-21/09/21) »
    Partager via Gmail Yahoo! Pin It

    Tags Tags : , , , , , ,
  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :