• Billet Rouge-Donald, Picsou et le joli "modèle" américain – Par Floréal, PRCF (IC.fr-12/11/2016)

    Pendant des mois, nous avons, de force, vécu à l’heure américaine. Et allez les primaires US imitées par la droite et par le PS « français », et let’s go le « bling-bling » du tout-anglais à chaque repas, les « early votes », les « Super Tuesday », les « swing states », les « first Lady » et j’en passe, sans oublier l’admiration dévote pour la « grande démocratie américaine », exemple, modèle, avant-garde, Etat-Guide du monde entier derrière sa « Miss Liberty » éclairant la Terre…

    Et voici qu’est porté à la Maison-Blanche un clown violent de Télé-réalité, un xénophobe grossier, misogyne, inculte (il croyait que Paris était en Allemagne… ce qui devrait d’ailleurs nous faire réfléchir…), homophobe, ultralibéral, grossièrement nationaliste derrière un bavardage isolationniste destiné à capter les voix de la « ceinture rouillée » (= le prolétariat industriel déclassé par les délocalisations). D’où : léger malaise provisoire dans les rédactions du Monde, de Libé, de France-Inter et de la « gauche » établie et propre sur elle…

    Eh bien Messieurs-Dames les bobos américanolâtres, profitez de ce « choc » historique pour regarder un peu en face le pays de vos rêves :

    celui qui règne par la menace sur le monde entier avec sa centaine de bases militaires à l’étranger,

    celui qui possède à lui seul plus d’armes que la terre entière, celui dont la dette énorme est une bombe à retardement pour toute l’économie mondiale,

    celui dont la responsabilité dans le dérèglement climatique est majeure,

    celui qui a tout récemment détruit plusieurs pays arabes avec l’aide de ses complices anglo-français,

    celui qui a lancé à coups de milliards l’intégrisme fanatique pour briser l’Afghanistan en révolution,

    celui qui encourage des gouvernements ouvertement pronazi en Ukraine et dans les Pays baltes,

    celui qui menace la Russie à ses frontières d’une nouvelle guerre mondiale,

    celui qui garde en prison deux millions de personnes en permanence,

    celui dont la police tire à vue sur les jeunes noirs esquissant un geste de travers,

    celui dont les gentils enfants gorgés de films super-violents et armés jusqu’aux dents déchargent périodiquement leurs armes de guerre achetées au bazar du coin dans les écoles primaires ou secondaire,

    celui qui oblige dans certains Etats les profs de sciences naturelles à enseigner à égalité le mythe créationniste et les faits d’évolution,

    celui qui comporte le plus grand nombre de milliardaires en dollars avec 35 % de sa population au-dessous du seuil de pauvreté,

    celui dont la mortalité néonatale est très supérieure à celle de l’île « totalitaire » de Cuba,

    celui qui s’est construit sur la traite négrière et sur le génocide des Amérindiens,

    celui qui, à l’époque de Reagan, se proclamait urbi et orbi prêt à perpétrer le plus grand crime que l’homme puisse commettre, celui consistant à prendre le risque d’anéantir l’humanité pour se débarrasser du socialisme alors existant (c’est ce que le petit laquais « philosophique » des USA, feu André Glucksmann, appelait et justifiait alors sous le nom de « seconde mort »)…

     

    Et pour suivre ce « modèle »-là, si cher aux super-beaufs de l’atlantisme guerrier comme aux « libéraux-libertaires » amateurs de « droit d’ingérence », il faudrait faire un trait sur la maudite « exception française », en clair sur les conquêtes de la Révolution jacobine (maudit Robespierre, gentils La Fayette/Washington !), sur la loi laïque de 1905, sur les acquis du Front populaire et des ministres communistes de 45 appliquant le programme du CNR. Et, « last but not least » comme ils disent à tout instant, polluer, sacrifier, massacrer au quotidien la langue de Molière, de Victor Hugo et d’Aragon au profit de celle de Donald ( Duck et Trump, NPCF avec celle de Shakespeare ! )… tout en dénigrant sans trêve ce peuple français « franchouillard », « hexagonal », « franco-français » qui a la bêtise, derrière les bases CGT de classe, de refuser la casse sociale…

    Eh bien nous vous laissons à votre méprisable ANTI-« modèle ».

    Quant à nous, c’est une autre Amérique qui nous fait rêver : l’Amérique dominée, censurée, réprimée de Sitting Bull et de Geronimo, de John Brown, de Sacco et de Vanzetti, de Dalton Trumbo, d’Angela Davis et de Malcom X, celle des « Raisins de la colère » qui, de nouveau – et Trump va peut-être y aider bien malgré lui ! –, vont bientôt mûrir et rougeoyer dans ce pays- « modèles » aux inégalités explosives.

    Floréal le 12/11/2016

    « Primelin (Cap Sizun) 11-Novembre. Défenseurs de la paix à l'unisson (LT 14/11/2016)Entretien avec John Sweeney, animateur de Labour Leave, présent à la conférence pour la rupture avec l'Union Européenne -5 novembre,Paris- (TT n°63) »
    Partager via Gmail Yahoo! Pin It

    Tags Tags :
  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :