• Bubry (56). « Mettre en avant les femmes de la Résistance » (OF.fr-23/07/20-7h)

    L’an passé, le public était venu en nombre honorer les deux résistants et quatre résistantes exécutés le 26 juillet 1944, à Keryacunff.L’an passé, le public était venu en nombre honorer les deux résistants et quatre résistantes exécutés le 26 juillet 1944, à Keryacunff.

    Chaque année, quatre résistantes sont honorées à Keryacunff où, en 1944, elles furent exécutées. Jean-Pierre Fouillé, président départemental des anciens combattants rappelle l’importance du rôle de ces femmes au sein de la Résistance.

    Trois questions à Jean-Pierre Fouillé, président départemental de l’Anacr (Association nationale des anciens combattants et résistants).

    Que s’est-il passé à Keryacunff, le 26 juillet 1944 ?

    Sur le bord de la route reliant Bubry à Persquen, une stèle rappelle le sacrifice de six résistants, exécutés par les troupes allemandes, ce 26 juillet 1944. Il s’agit de deux hommes et quatre femmes, agents de liaison pour le réseau local. Ils ont été arrêtés après une dénonciation au cours d’une réunion clandestine du noyau dirigeant des Francs-Tireurs et Partisans du Morbihan.

    Ces quatre femmes avaient pour mission de transmettre les décisions de la cellule dirigeante aux groupes sur place. Et cela pour faciliter l’avance des Alliés, tout en rendant difficiles les mouvements de troupes allemandes, par des actions de sabotage notamment. Les six victimes sont Marie Gourlay, Anne Robic, Anne Mathel, Joséphine Kervinio, Désiré Le Douaron et Georges Le Borgne.

    Une telle cérémonie est-elle toujours d’actualité ?

    Plus que jamais, nous nous devons de résister sur le terrain de la mémoire. Cette cérémonie de Keryacunff est l’occasion de mettre en avant le rôle prépondérant des femmes dans la Résistance, alors qu’il a longtemps été sous-estimé. Elles étaient très actives dans la Résistance, même si on l’oublie parfois. Elles étaient souvent agentes de liaison ou secrétaires, elles participaient à des apports spécifiques dans l’entraide, la solidarité, le renseignement. Ainsi, mettre ces femmes de la Résistance en avant, c’est dévoiler un autre visage de la Résistance, au-delà de l’aspect strictement militaire.

    La Résistance en Bretagne est-elle bien connue ?

    Rappeler le crime de guerre commis par les Allemands à Keryacunff, c’est aussi rappeler la réalité de l’Occupation. Certains affirment que Bretons et Allemands ont vécu en bonne entente. C’est délirant, mensonger et pitoyable quand on sait les rafles, les tortures et les exécutions dont ont été victimes les résistants. Ou alors, c’est l’ignorance de l’Histoire et il faut lutter contre cela.

    Venir à Keryacunff, c’est résister au révisionnisme, comme dans le dernier numéro de la revue de l’Anacr, Ami entends-tu, entièrement consacré aux femmes de la résistance en Bretagne, avec un article complet qui retrace l’épisode de Keryacunff, à partir d’archives inédites.

    Dimanche 26 juillet, 11 h, cérémonie à Keryacunff, Port du masque obligatoire.

    Une commémoration à la chapelle du Cloître

    Jean-Pierre Fouillé, président départemental de l’Anacr (Association Nationale des Anciens Combattants et Résistants), également président de la section locale Quistinic-Bubry, invite, en collaboration avec la municipalité de Quistinic, la population à se rappeler les événements du 24 juillet 1944, qui ont endeuillé la chapelle du Cloître.

    « Les nazis traquaient les résistants depuis une rude bataille qui s’était déroulée à Pluméliau, le 14 juillet 1944. Des blessés s’étaient réfugiés à l’infirmerie clandestine de la chapelle du Cloître. Quand l’occupant a découvert les lieux, les résistants se sont enfuis et ont été traqués dans toute la commune. Plus d’une dizaine a été exécutée », rapelle Jean-Pierre Fouillé.

    Vendredi 24 juillet, à 11 h, à la chapelle du Cloître (entre Saint-Tugdual et le Nizard).

    source: https://www.ouest-france.fr/

    « Quimper (29). Nouvelle mobilisation du personnel de Castorama (OF.fr-22/07/20-19h22)Nokia à Lannion (22). Ce qu’il faut retenir des dernières négociations entre syndicats et direction (OF.fr-23/0720-14h08) »
    Partager via Gmail Yahoo! Pin It

    Tags Tags : , , ,
  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :