• Chateaubriant-Une bande dessinée sur les cinquante otages d’octobre 1941 (OF.fr-12/10/19-15h49)

    Camille Ledigarcher, scénariste et illustratrice originaire des Hauts-de-Seine, est l’autrice de la BD « Immortels ! », qui a été dévoilée puis dédicacée samedi 12 octobre, au château des Ducs, à Nantes.
    Camille Ledigarcher, scénariste et illustratrice originaire des Hauts-de-Seine, est l’autrice de la BD « Immortels ! », qui a été dévoilée puis dédicacée samedi 12 octobre, au château des Ducs, à Nantes.
     

    Quarante planches, quarante-huit portraits de martyrs, soixante pages dont un dossier pédagogique illustré… Les cinquante otages détenus par les Nazis en représailles à l’exécution du chef de la Wehrmacht, Karl Hotz, le 20 octobre 1941 à Nantes, par trois résistants communistes, font l’objet d’une bande dessinée.

    L'Humanité
    @humanite_fr

    "Lettre ouverte d’Odette Niles à Daniel Riolo" : À bientot 96 ans, j'écoute encore la radio (...) je l’écoute d’autant plus qu’elle me permet de suivre les émissions de mon candidat, le candidat du Parti communiste, mon cher @IanBrossat : https://bit.ly/2Wfftl8 

    Voir l'image sur Twitter
    923 personnes parlent à ce sujet
     

    Immortels ! est préfacée par la maire de Nantes, Johanna Rolland, et postfacée par Odette Nilès, ancienne internée du camp de Choisel, à Châteaubriant, et présidente de l’Amicale Châteaubriant-Voves-Rouillé-Aincourt. Cette BD aux couleurs d’automne, éditée à 3 000 exemplaires, a été dévoilée samedi 12 octobre, au château des Ducs, à Nantes.

    « La BD manquait à notre palette »

    L’idée de ce genre littéraire, encore jamais exploré pour évoquer la mémoire des cinquante otages, avait germé en 2015 dans la tête du Comité départemental du souvenir des fusillés de Châteaubriant et Nantes et de la Résistance en Loire-Inférieure.

    La couverture de la bande dessinée Immortels !, ouvrage ludique, artistique et respectueux de l’histoire, qui a été édité à 3 000 exemplaires. 

    Pour finalement devenir réalité fin 2019, grâce à Camille Ledigarcher, scénariste et illustratrice originaire des Hauts-de-Seine, et à la Nantaise Gaëlle Richardeau, coloriste. « Nous avions des expositions, des films, rappelle Joël Busson, ancien président du Comité du souvenir, mais la bande dessinée est l’outil qui manquait à notre palette pour transmettre la mémoire. »

    48 fusillés dont 27 à Châteaubriant

    Cahier des charges oblige, son contenu respecte bien sûr la réalité historique sans, pour autant, verser dans le livre d’histoire. Cet épisode tragique de la Seconde Guerre mondiale à l’échelle locale a lieu deux jours après l’assassinat de l’officier allemand : quarante-huit des cinquante prisonniers sont fusillés, dont vingt-sept à la Carrière, à Châteaubriant, où, chaque année depuis 1944, a lieu une cérémonie commémorative.

     

    Pays Châteaubriant@PaysdelaMee 

    Emouvante cérémonie en hommage aux 27 fusillés à à la carrière de la Sablière le dimanche 21 octobre 2018 http://goo.gl/YBbb3w 

    Voir l'image sur Twitter
    Voir les autres Tweets de Pays Châteaubriant
     
    Des profils différents de Résistants

    Les premières discussions entre le comité et les artistes, la mise en place du scénario, les dessins : au total, Immortels ! a nécessité un an de travail. La BD retrace le quotidien des prisonniers du camp de Choisel, fait revivre des personnages, – le syndicaliste Jean-Pierre Timbaud ou le député Charles Michels –, et dresse des profils variés de Résistants.

    « Rendre cette BD poétique »

    Une diversité symbolisée par Michel Dabat, 20 ans, qui croyait au ciel, et le lycéen Guy Môquet, 17 ans, qui n’y croyait pas. « Je me suis surtout inspirée d’un livre sur Châteaubriant qui contient des échanges entre prisonniers de Choisel, témoigne l’illustratrice. Dans toute la BD, à partir d’un personnage attachant, Guy Môquet, j’ai relié cinquante otages qui n’avaient pas forcément de rapports entre eux et essayé de rendre cette BD poétique. J’ai ajouté de la légèreté pour qu’elle soit belle ».

    Une des doubles pages de la bande dessinée Immortels !, dévoilée samedi 12 octobre au château des Ducs, à Nantes.

    À sa sortie, cet « ouvrage plein d’humanité » a « bluffé » les membres du comité. Collectivités, écoles, centres socioculturels, maisons de quartier… Il est paraît-il déjà très demandé.

    Immortels !, de Camille Ledigarcher et Gaëlle Richardeau, par souscription (12 €), jusqu’au 20 octobre, auprès du Comité départemental du souvenir, 1, place de la gare de l’Est, case 1, 44276 Nantes Cedex 2, comitesouvenir@orange.fr ; en vente 15 € après le 20 octobre dans les librairies…

    Jérôme BEZANNIER

    source: https://www.ouest-france.fr/

    « Île-Longue. À l’appel de la CGT, la grève continue (OF.fr-17/10/19-11h55)Châteaubriant. Hommage aux 27 otages fusillés en 1941 : « La transmission d’une mémoire vivante » (OF.fr-13/10/19- »
    Partager via Gmail Yahoo! Pin It

  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :