• Douarnenez. Débrayage des salariés d'Intermarché (OF.fr-29/04/2017)

    Solidarité tous azimuts des syndicalistes CFDT, hier matin aux portes de l'intermarché de la zone du Drévers. Solidarité tous azimuts des syndicalistes CFDT, hier matin aux portes de l'intermarché de la zone du Drévers.

    La CFDT appelait les salariés à se mobiliser en soutien d'un des leurs, muté dernièrement. Un climat de défiance envers les responsables du groupe dans un contexte particulier, puisque le nouveau directeur n'a pas encore pris ses fonctions à la suite de la mise en examen de son prédécesseur.

     Une trentaine de syndicalistes de la CFDT se sont retrouvés hier entre 11 h et 13 h devant les portes d'entrées du magasin Intermarché hyper du Drevers. Ils étaient venus de divers services : santé, commerce, administration, bâtiment, de Brest Quimper, et de la région, pour soutenir les salariés du magasin douarneniste dont l'un venait d'être muté.

    « Nous soutenons notre collègue qui, à notre sens, est victime du comportement managérial abusif et contraint à une mutation. Nous voulons alerter la direction sur ce qui se passe et qui pourrait se produire dans d'autres magasins », raconte Jérôme Calvez, délégué syndical local au sein du magasin.

    Pour Jean-Claude Perramant, le secrétaire général des services CFDT du Finistère : "C'est une belle mobilisation pour un magasin comme celui-ci. Mais à travers cette action, on veut alerter le groupement des Mousquetaires".

    Quelques avancées mais qui prennent du temps

    Petite satisfaction toutefois avec la dotation matérielle perçue la veille : des scans douchettes pour les caissières. Cet outil informatique permet à la caissière de ne plus manipuler des sacs pesants et encombrants (charbon de bois, croquettes, terreaux, engrais ou bouteilles).

    « Il aura fallu attendre sept ans et une mise en demeure de la Carsat (Caisse d'assurance retraite et de la santé au travail) pour les obtenir », explique Joël Le Dantec responsable de l'Union départementale 29 de la CFDT.

    Afin d'éviter le blocage du magasin, une rotation avait été organisée par les syndicalistes CFDT majoritaires dans la grande surface magasin qui compte 85 salariés en CDI et six salariés en CDD.

    Un nouveau directeur, issu du groupement, est attendu mercredi prochain à la suite de la mise en examen de l'ancien directeur.

    source: ouest-france.fr

    « « On va se battre comme des lions ! » (OF.fr-28/04/2017)Le second tour de la présidentielle offre aux électeurs une "alternative" dangereuse et totalement piégée. (PRCF-28/04/2017) »
    Partager via Gmail Yahoo! Pin It

    Tags Tags :
  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :