• Festival du cinéma de DZ-Migrants et réfugiés, au coeur de cette journée (OF 24/08/2016)

    Depuis un an, SOS Méditerranée organise des sauvetages en mer, sur son navire l’ Aquarius .En six mois, l’association a recueilli 5 600 réfugiés. Elle est présente au festival.

    Festival du cinéma de DZ-Migrants et réfugiés, au coeur de cette journée (OF 24/08/2016)L'Aquarius, bateau de l'association SOS Méditerranée, effectue des sauvetages en mer depuis février 2016, au large des côtes lybiennes. Dimanche 21 août, l'association a sauvé près de 500 réfugiés qui avaient embarqué sur un canot en bois.

     

    L’initiative

    Jeudi 23 juin 2016, près de quarantecinq embarcations remplies de réfugiés, quittent les côtes libyennes. Dans la journée, 5 000 personnes sont sauvées de la noyade. Parmi les navires qui portent secours, il y a l’ Aquarius , un bateau affrété par l’association SOS Méditerranée.

    « SOS Méditerranée a été créée en juin 2015, pour sauver des vies en mer , explique Claire Karinthi, chargée de projet de l’association. Elle est née d’une mobilisation citoyenne européenne. »

    Une première campagne de crowdfunding (financement participatif) est lancée en septembre 2015. En quarante-cinq jours, l’association récolte plus de 273 000 €. « Grâce à cela, nous avons pu affréter l’ Aquarius pour une première campagne de sauvetage , ajoute Claire Karinthi. Le bateau est parti du port de Marseille, en février. »

    5 600 personnes sauvées

    En six mois, l’équipage de l’ Aquarius ,composé de marins et d’une équipe médicale, a effectué vingt-cinq sauvetages en mer et sauvé 5 600 personnes de la noyade. « Le bateau est positionné sur le canal de Sicile, dans une zone internationale, à la frontière des eaux libyennes ,poursuit l’adhérente. C’est la route migratoire la plus empruntée et la plus meurtrière de Méditerranée. »

    L’ Aquarius est en contact permanent avec le MRCC (équivalent du Cross-Corsen, à Rome) qui indique les emplacements des embarcations en difficulté et le port dans lequel les réfugiés doivent être débarqués. Toutes les trois semaines, l’équipage de l’ Aquarius fait un rapide passage dans un port de Sicile pour se ravitailler, avant de repartir.

    Entretien, nourriture, carburant et matériel : chaque jour, le bateau de l’association coûte 11 000 €. « Grâce aux nombreux dons, nous pouvons continuer à organiser des missions de sauvetage jusqu’en décembre 2016 , détaille Claire Karinthi. Mais nous espérons en recevoir encore, pour continuer l’année prochaine. »

    Quatre bateaux

    Dans la zone, quatre bateaux sont spécialement affrétés pour le sauvetage de réfugiés : celui de SOS Méditerranée, deux navires de Médecins sans frontières et une embarcation de l’organisation Moas. « Notre projet est complètement apolitique ,raconte Claire Karinthi. Pour nous, cela constitue un devoir fondamental de citoyen que de sauver des vies. »

    Chaque fois que l’association organise des sauvetages, les témoignages sont les mêmes. « Les réfugiés n’ont pas d’autres choix que de prendre la mer, pour essayer de survivre , déplore Claire Karinthi. Ils partent, malgré les risques énormes qu’ils prennent. »

    Dimanche 21 août, l’association a effectué son 25e sauvetage et sauvé près de 500 personnes qui avaient embarqué sur un canot en bois. Le plus souvent, les réfugiés quittent les côtes sur des embarcations pneumatiques. « Ils ne peuvent pas tenir en haute mer , s’inquiète l’adhérente. Les canots sont renforcés avec des planches en bois, clouées, qui empêchent les réfugiés de s’asseoir. » La plupart du temps, les embarcations plient et se cassent.

    Pour le Festival de cinéma, le grand reporter Jean-Paul Mari présentera son film Les Migrants ne savent pas nager , à 15 h, à l’auditorium. « Jean-Paul a embarqué sur l’ Aquarius pendant trois semaines , conclut Claire Karinthi. Le film de Gianfranco Rosi, Fuocoammare ,au-delà de Lampedusa, dont nous sommes partenaires, sera aussi diffusé dans la semaine. »

    Célia HABASQUE.

     

    Ce mercredi 24 août , l’association SOS Méditerranée sera présente, de 12 h à 18 h, au Village des associations du Festival de cinéma. Projection du film Les Migrants ne savent pas nager , mercredi 24 août et samedi 27 août, à 15 h, à l’auditorium. Projection de Fuocoammare, au-delà de Lampedusa , mercredi, au Club.

    Source : le quotidien Ouest-France 24/08/2016

    « Nous avons besoin de vous - SOS MEDITERRANEE (18/01/2016)Répression : la violence du gouvernement des patrons ne cesse de grandir #loitravail #AirFrance #jesuisCGT (IC.fr 23/08/2016) »
    Partager via Gmail Yahoo! Pin It

    Tags Tags :
  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :