• Fonction publique-Quimper. Manif en rangs clairsemés (LT.fr-23/05/2018-8h 25)

    Fonction publique-Quimper. Manif en rangs clairsemés (LT.fr-23/05/2018-8h 25)

    Moins de 1.000 personnes ont défilé, mardi, dans les rues de Quimper contre la réforme de la fonction publique voulue par Emmanuel Macron. Deux fois moins que lors des précédentes manifestations d'octobre et mars. Un défilé tranquille qui a réuni des manifestants d'horizons très divers.

    « À force de souffler sur les braises, ça finira bien par prendre feu ! » Bernard Ficatier, ancien professeur de charpente navale, veut y croire. Mais il faut se rendre à l'évidence : la mobilisation n'est pas au rendez-vous, ce mardi. Moins de 1.000 personnes (fonctionnaires, mais aussi retraités, cheminots, lycéens...) manifestent dans les rues de Quimper contre le démantèlement du service public. Deux fois moins que lors des deux précédentes manifestations, le 10 octobre et le 23 mars. Elles avaient respectivement rassemblé 2.000 et 2.300 personnes pour protester contre la réforme du gouvernement, qui envisage notamment la suppression de 120.000 postes au sein de la fonction publique. « Le service public est mis à mal. Ce sont des bureaux de poste, des lycées, des centres des impôts qui ferment », reprend l'ancien professeur du lycée Jean-Moulin de Plouhinec, menacé de disparition. « Quand un lycée ferme, c'est tout une synergie qui est menacée », poursuit Bernard Ficatier, qui s'inquiète de la casse du service public et notamment de la Sécurité sociale qui lui a permis de continuer à percevoir une partie de son salaire après un AVC.

    En colère

    « On va se faire entendre, vous croyez qu'on va se faire entendre ? », crache la sono. « Je suis tellement en colère contre Macron, il fallait que je fasse quelque chose », s'emporte Madeleine Jenn quand le volume retombe. Cette aide-soignante n'est qu'à huit jours de la retraite mais elle s'inquiète pour son fils. Il s'apprête à devenir professeur de philosophie. « L'avenir de l'Éducation nationale n'est pas joyeux », se lamente-t-elle. René, 68 ans, badge CGT en évidence sur la poitrine, bougonne : « Je n'ai pas vu ma retraite augmenter depuis que je suis retraité. On assiste à la baisse de l'APL et à l'augmentation des prix ! Mon pouvoir d'achat ne cesse de baisser ». « Assez de coups bas pour la France d'en bas, assez de cadeaux pour la France d'en haut », scandent les manifestants. Parti de la place de la Résistance, le cortège passe devant la préfecture, longe La Poste, contourne la cathédrale, remonte jusqu'à la place de La Tour d'Auvergne avant de retrouver son point de départ, une trente heure plus tard.

    Comme un citron pressé

    Marie Dedrazzeli, Isabelle Bachelet et Adama Larzul défilent sous un drapeau CFDT et une pancarte « Ehpad burn out ». Elles travaillent à l'Ehpad Les Magnolias, à Quimper. « On nous demande de faire de plus en plus, avec moins de moyens », c'est « le ras-le-bol », dit l'une d'elles. « Il y a du mépris pour les personnes âgées. Nos dirigeants parlent de lits, nous d'humains. On parle avec notre coeur, eux avec leur tiroir-caisse », ajoute une autre. Elle se sent d'ailleurs comme « un citron qu'on presse. Quand il n'y a plus rien, on le jette ». En bout de cortège, Mireille Le Gall, syndiquée CGT, admet une mobilisation en demi-teinte. « Je pense que la communication n'a pas été bien faite et on est un lendemain de Pentecôte ». Un mauvais présage avant la « marée populaire » qui doit rassembler 80 formations politiques de gauche, d'associations et de syndicats samedi ? « On espère que ça va rassembler plus. Il faut rappeler que ceux qui sont là aujourd'hui ne sont pas payés. Samedi, du beau temps est annoncé et on ne travaille pas, il faut venir ! », dit-elle. La manifestation finie, Hugo, Erol et Frédéric, en terminale, s'apprêtent à retourner au lycée Le Bris, à Douarnenez, un poil dépités. « Tant que l'énergie est là, on continue de manifester, mais c'est dur de ne pas se faire entendre », glisse Erol.

    « Manifestation à Quimper. Quelques idées reçues sur les fonctionnaires (OF.fr-22/05/2018-17h58)Une centaine de cheminots ont convergé à Morlaix (OF.fr-23/05/2018-18h49) »
    Partager via Gmail Yahoo! Pin It

    Tags Tags :
  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :