• KKE : Déclaration pour la crise des réfugiés aux frontières entre la Biélorussie et l'UE (id.communism.com-16/11/21)


    KKE : Déclaration pour la crise des réfugiés aux frontières entre la Biélorussie et l'UE


    Le KKE appelle les peuples de Pologne et de Biélorussie, ainsi que les autres peuples de la région, à tourner le dos au nationalisme et au racisme, à renforcer la solidarité avec les peuples victimes des guerres impérialistes et de l'exploitation, indique une déclaration du Parti communiste de Grèce (KKE) concernant la situation dramatique à la frontière polono-biélorusse.

    Plus précisément, la déclaration (ici en grec) publiée par le bureau de presse du CC du KKE se lit comme suit :

    "Les derniers développements avec le piégeage de milliers de réfugiés et d'immigrants aux frontières de la Biélorussie avec les pays de l'UE (Pologne, Lituanie, Lettonie) sont un autre résultat des interventions et des guerres impérialistes menées par les États-Unis, l'UE et l'OTAN. C'est une manifestation de l'exploitation capitaliste inhumaine de la population et une tentative désespérée de survie, qui oblige des millions de personnes à choisir des voies de fuite de plus en plus dangereuses pour tomber dans les "griffes" des trafiquants.

    L'effondrement de l'accord inacceptable sur les refoulements entre l'UE et la Biélorussie, après la tentative de l'impérialisme euro-atlantique de renverser la direction politique actuelle de la Biélorussie, a conduit, entre autres, à l'utilisation effroyable de la question des réfugiés et des migrants dans le contexte des "bazars" entre l'UE et les autorités biélorusses.

    La solution du problème ne réside pas dans la politique de répression sauvage, de refoulement, de déportations, d'enfermement et de camps de prisonniers promue par l'UE, qui non seulement ne s'attaque pas aux causes du problème, mais est aussi une politique qui torture des milliers de personnes. La solution réside dans la lutte contre les interventions impérialistes et l'exploitation capitaliste, pour la protection réelle des droits des réfugiés, l'octroi de l'asile dans les pays de leur destination réelle, tout en garantissant leurs droits à un logement décent, au travail, à l'éducation, à la protection sociale et à la pleine application de la Convention de Genève et des traités internationaux pour la protection des réfugiés.

    Le KKE exprime sa solidarité avec les réfugiés et les immigrants et dénonce l'"instrumentalisation" de cette importante question par l'UE et l'OTAN, ainsi que par les gouvernements bourgeois. Il appelle les peuples de Pologne et de Biélorussie, ainsi que les autres peuples de la région, à tourner le dos au nationalisme et au racisme, à renforcer la solidarité avec les peuples victimes des guerres impérialistes et de l'exploitation.

    Nous exigeons le retrait immédiat de toutes les forces armées grecques des exercices de l'OTAN et des plans d'intervention euro-atlantiques en Biélorussie dans le contexte de la concurrence et de l'encerclement de la Russie. Pas de participation aux plans de l'OTAN. Les bases de la mort doivent fermer. Désengagement des unions impérialistes". 

     

    source: https://www.idcommunism.com/

    « Énergie, carburant, alimentation : il faut bloquer les prix ! (Blog de JLM 23/11/21)Les communistes polonais critiquent la politique du gouvernement à l'égard des réfugiés ( idcommunism.com -19/11/21) »
    Partager via Gmail Yahoo!

    Tags Tags : , , ,
  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :