• L'UE lance un fonds de 8 milliards d'euros pour des opérations militaires extérieures (alterinfo.net-4/06/20)

    C'est pour la «paix» que l'UE vient de créer un nouveau fonds de 8 milliards d'euros renouvelable tous les 7 ans dans le seul but de financer des opérations militaires dans des pays étrangers. L'UE veut augmenter ses opérations militaires qui visent l'Afrique et ce qui tourne autour de la mer Méditerranée et ailleurs en élargissant ses opérations et présences.

    Olivier RENAULT
     
    L'UE lance un fonds de 8 milliards d'euros pour des opérations militaires extérieures
     
    Osep Borrell, le Haut représentant de l’Union pour les affaires étrangères et la politique de sécurité depuis le 2 juillet 2019, a proposé en ce début du mois de juin 2020 la création d'un Fonds extrabudgétaire européen pour la paix avec «The European Peace Facility» (EPF) pour financer les activités opérationnelles militaires de l'UE dans le cadre de la politique étrangère et de sécurité commune principalement en Afrique et en Méditerranée à hauteur de 8 milliards d'euros en coïncidant avec le prochain cycle budgétaire de sept ans de l'Union européenne.

    Ce fonds devrait réunir le Fonds africain pour la paix de l’Union européenne et le mécanisme Athena dont l’objectif est similaire en finançant des opérations militaires de sécurité et de défense mais dont l’échelle est plus modeste. L'objectif est de financer les missions de maintien de la paix et de formation de l’UE en Afrique et dans la région méditerranéenne.

    Selon la proposition de Josep Borrell, le nouveau «Fonds européen pour la paix» sera constitué des contributions des États membres de l'UE réparties proportionnellement à leur PIB. L'Union européenne pourra payer en partie la participation de certains pays de la communauté à des missions militaires avec ce fonds.

    Le but de l'EPF est, selon le site de cette nouvelle structure, «de continuer ainsi à financer des opérations de soutien à la paix dirigées par des Africains», telles que l'AMISOM ou la Force conjointe du G5 Sahel, tout en prenant en charge les coûts communs des missions et opérations militaires de La Politique de sécurité et de défense commune (PSDC). Le site de l'EPF affirme que «cette nouvelle agence permettrait à l'UE de mieux aider ses partenaires à relever les défis de sécurité communs, soit en soutenant leurs opérations de maintien de la paix, soit en aidant à accroître la capacité de leurs forces armées à assurer la paix et la sécurité sur leur territoire national, ainsi que par le biais de missions et opérations militaires PSDC».

    Le 1er mars 2004, le Conseil de l'Union européenne a mis sur pied le mécanisme Athena. Tous les États membres de l'UE, à l'exception du Danemark, contribuent au financement des opérations militaires de l'UE. Le Danemark a décidé de ne pas participer à la PSDC pour les questions militaires. L'UE est, donc, très impliquée dans des opérations militaires en dehors de ses frontières et cela est peu connu. Il y a actuellement six opérations militaires de l'UE en phase active qui bénéficient actuellement du financement d'Athena: EUFOR ALTHEA (Bosnie-Herzégovine); EUNAVFOR ATALANTA (Corne de l'Afrique); EUTM Somalia; EUTM Mali; EUNAVFOR MED opération SOPHIA; EUTM RCA.

    Dans le passé, les missions financées par le mécanisme Athena étaient: AMIS 2 (Soudan) (juillet 2005 - décembre 2007); EUFOR RD Congo (juin - novembre 2006); EUFOR Tchad/RCA (janvier 2008 - mars 2009); EUFOR Libya (avril - novembre 2011); EUFOR RCA (février 2014 - mars 2015); EUMAM RCA (janvier 2015 - juillet 2016).

    Avec «The European Peace Facility» (EPF), l'UE montre sa volonté de prendre des positions militaires plus puissantes en particulier en Afrique et ailleurs dans le monde.

    Olivier Renault
     
     
     
     
    « Derrière son masque néolibéral, le Capitalisme monopoliste d’Etat le plus débridé-par Georges Gastaud, Secrétaire national du PRCFBrest - Manifestation nationale de la santé - 16 juin »
    Partager via Gmail Yahoo! Pin It

  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :