• La Poste. Préavis de grève illimitée à Quimper, Ergué et Briec (LT.fr-17/10/19-18h46)

    La Poste. Préavis de grève illimitée à Quimper, Ergué et Briec (LT.fr-17/10/19-18h46)La fermeture du centre de tri postal de Briec qui était programmée pour le 29 octobre, est suspendue. Une quinzaine de salariés sont dans le flou le plus total quant à leur devenir. (Photo : Élisabeth Lagadec)

     

    La CGT vient de déposer un préavis de grève illimitée à compter de mardi pour les facteurs de Quimper, Ergué-Gabéric et Briec. La grogne fait tache d’huile. En cause : la réorganisation des services en Cornouaille. L’annonce récente de la fermeture du centre de tri postal de Briec n’a rien arrangé. 

    La nouvelle a été portée à la connaissance des habitants lors du dernier conseil municipal de Briec, jeudi dernier. Le centre de tri postal briécois érigé vers la fin des années 1990, regroupant quinze salariés, devait fermer le 29 octobre. Rebondissement ce jeudi, la direction de La Poste a annoncé aux salariés de Briec la suspension de cette fermeture. Une nouvelle qui n’est sans doute pas étrangère au préavis de grève illimitée déposé mercredi soir par la CGT. Ce préavis, qui concerne les secteurs de Briec, Quimper centre-ville et le centre de tri d’Ergué-Gabéric, devrait s’appliquer à compter de mardi 22 octobre. « On a tous les mêmes revendications : on ne veut pas de tournées « sacoche ». Et on veut rester là où on travaille », explique une déléguée CGT, qui n’a pas souhaité communiquer son nom.

    La grogne amorcée dans le Pays bigouden

    La tournée sacoche, depuis sa mise en application, est loin de faire l’unanimité auprès des facteurs. « La tournée sacoche consiste à séparer la préparation de la distribution du courrier. Deux personnes distinctes assurant désormais ces deux fonctions. Or, nous voulons que le facteur ait de nouveau la maîtrise de sa tournée, de A à Z », explique la déléguée CGT.

    Dès le mois de mai dernier, dans les secteurs du Guilvinec et Penmarc’h, dans le Pays bigouden, les facteurs pointaient un grand désordre suite à la mise en place de ces tournées sacoche. Au bout de six journées de grève, les facteurs avaient repris le travail mais la direction n’avait pas plié et le bras de fer allait se poursuivre.

    À Ergué-Gabéric, même son de cloche, la réorganisation des tournées ne passe pas. Dès la mise en place, le 7 mai dernier, les facteurs évoquaient le « personnel en souffrance », « des erreurs et retard dans la distribution du courrier », du fait de l’allongement des tournées des facteurs qui consacrent chacun deux heures supplémentaires à la livraison. Là aussi des débrayages ont été organisés. Sans plus de dialogue avec la direction ni d’amélioration des conditions de travail à la clé.

    « On réceptionne les colis en vrac, à même le sol »

    La tournée sacoche a aussi été mise en place à Briec et Quimper. « On ferme nos bureaux pour nous mettre dans des petits îlots. Ils appellent ça des lieux de vie. C’est un même espace où sont regroupés nos vestiaires, un endroit pour manger, les toilettes, le bureau du chef. On réceptionne les colis en vrac, à même le sol. On n’a même plus de table pour travailler. C’est le strict minimum », explique la déléguée syndicale. « Un de ces îlots se trouve à Edern, à la pépinière d’entreprises où ils ont loué un bâtiment très exigu », se désole-t-elle. Une partie de l’effectif de Briec devrait rejoindre cet îlot après la fermeture du centre de tri. Et pour les autres ? « Certains devraient aller travailler à Quimper, d’autres à Ergué-Gabéric, au centre de tri. Les facteurs qualité et facteurs d’équipe n’existeraient plus. Ces postes vont être supprimés et ces personnes-là ne savent pas encore ce qu’elles vont devenir », explique la déléguée.

    "À chaque réorganisation, il y a de moins en moins de services rendus à la population."

    « Dégradation du service aux usagers »

    En plus de la dégradation de leurs conditions de travail, les salariés craignent aussi une dégradation du service apporté à l’usager. Les temps de trajet seront allongés. « Pour le personnel qui devra travailler depuis le centre de tri d’Ergué-Gabéric, au lieu de Briec, le temps pour se rendre sur la tournée sera allongé. Pour acheminer le courrier à Trégourez, de Briec il fallait compter 20 minutes. En partant d’Ergué-Gabéric, ce sera 30 à 40 minutes. Les tournées ne pourront être assurées en totalité dans le temps imparti », explique la déléguée CGT. « Cette nouvelle organisation va dégrader considérablement le service rendu à la population », affirme-t-elle aussi. Le centre de tri de Briec, dont l’avenir est incertain, abrite aussi nombre de boîtes postales utilisées par des particuliers comme des sociétés, qui viennent y récupérer leur courrier. Que deviennent ces boîtes postales ? « On ne sait pas encore où elles vont être mises. Quant aux colis cela fait déjà un an que nous ne les délivrons plus. À chaque réorganisation, il y a de moins en moins de services rendus à la population ».

    « C’est le flou total »

    La réorganisation est aujourd’hui en suspens, suite à l’annonce de la direction ce jeudi matin, aux facteurs de Briec, de l’ajournement de la fermeture du centre de tri briécois. « La direction s’est déplacée à Briec ce matin pour annoncer aux personnels qu’ils ne partiraient plus le 29 mais aucune autre date n’a été annoncée. C’est le flou total », précise-t-elle. « Tout dépendra de la réunion de lundi », ajoute-elle. La CGT appelle les facteurs et cadres à la grève illimitée, pour Briec, Quimper ville et le centre de tri d’Ergué-Gabéric à compter de mardi matin, et ce, si les revendications qui seront exprimées lors de la réunion de lundi après-midi, ne sont pas entendues.

    Contactée ce jeudi après-midi, la direction de La Poste n’a pas souhaité faire de commentaires.

    Johanne BOUCHER

    source: https://www.letelegramme.fr/

    « Pays de Châteaubriant. 22 octobre 1944 : l’hommage aux 27 fusillés (OF.fr-14/10/19-16h08Appel du PRCF à un hommage militant aux 27 fusillés de Chateaubriant »
    Partager via Gmail Yahoo! Pin It

  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :