• Le Nobel de la Paix revient à l'ICAN pour sa lutte contre les armes nucléaires (OF.fr-6/10/2017)

    Le Nobel de la paix a été attribué ce vendredi à l'ICAN, une campagne internationale de lutte contre les armes nucléaires, menée par des organisations non gouvernementales dans une centaine de pays du monde.

    Le Comité Nobel a décidé d'attribuer le Prix Nobel de la paix pour 2017 à la Campagne internationale pour l'abolition des armes nucléaires (ICAN). « Ce collectif d'associations reçoit le prix pour son travail de sensibilisation sur les conséquences humanitaires catastrophiques de toute utilisation d'armes nucléaires et pour ses efforts révolutionnaires pour parvenir à une interdiction conventionnelle de telles armes », explique le Comité Nobel (lire l'intégralité du communiqué).

    Un « risque élévé »

    Ces armes de destruction massive sont au coeur de tensions internationales en Iran et en Corée du Nord.
    « Nous vivons dans un monde où le risque que les armes nucléaires soient utilisées est plus élevé qu'il ne l'a été depuis longtemps. Certains pays modernisent leurs arsenaux nucléaires, et le danger que plus de pays se procurent des armes nucléaires est réel, comme le montre la Corée du Nord », a déclaré la présidente du comité Nobel norvégien, Berit Reiss-Andersen, qui a appelé les puissances nucléaires à entamer des « négociations sérieuses » en vue d'éliminer leur arsenal.

    L'ICAN est une campagne internationale relayée à travers plus de 100 Etats et par plus de 460 ONG. Les représentants de ce collectif ont immédiatement réagi sur le site Internet de l'ICAN France : « C’est avec une immense joie que l'ICAN accepte ce grand honneur d’être récompensée par ce prix Nobel de la Paix, qui vient souligner notre travail réalisé toutes ces années pour l’adoption à l’Assemblée générale de l’ONU, le 7 juillet 2017, du Traité d’interdiction des armes nucléaires. ».

    L'ICAN rappelle qu'elle « a mis en œuvre depuis 2007 un large travail de réflexion et de prise de conscience des conséquences humanitaires catastrophiques des armes nucléaires en cas d’emploi, d’usage par erreur ou par accident ».

    Ce Nobel "ouvrira-t-il les yeux" au président Macron ?

    Dans son communiqué de remerciement, Jean-Marie Collin, membre du conseil d'administration d'ICAN France, en profite d'ailleurs pour tacler Emmanuel Macron : « C’est une immense fierté. En 10 ans, nous avons obtenu que les armes nucléaires soient considérées comme des armes illégales au même titre que les armes chimiques et bactériologiques. À ce titre, je remarque que la France qui critique violemment cette avancée juridique et du droit international humanitaire va à l’encontre de la marche de l’histoire ; mais j’espère que ce prix Nobel va ouvrir les yeux du Président qui se veut lui être en marche… »

    Patrice Bouveret, autre membre du CA d’ICAN France, ajoute : « Avec cette reconnaissance internationale, il est évident que le comité Nobel a voulu souligner l’importance d’engager un processus de réflexion sur le désarmement nucléaire ; une réflexion qui est malheureusement très faible au niveau du pouvoir exécutif comme législatif. Nous encourageons ainsi les parlementaires à prendre du recul sur le lancement de la modernisation de l’arsenal nucléaire français en examinant avec précision la réalité des nombreuses failles de cette arsenal, et qui ne correspond à rien d’autres qu’à une nouvelle Ligne Maginot ».

    Près d'un million d'euros de dotation

    Le Prix Nobel de la Paix, doté de neuf millions de couronnes suédoises (près d'un million d'euros), sera remis à Oslo le 10 décembre. L'an dernier, il avait été attribué au président colombien Juan Manuel Santos pour ses efforts afin de signer un accord de paix avec le chef de la guérilla marxiste des Farc.

    Cette année, 318 candidats postulaient pour le célèbre prix qui récompense chaque année des actions en faveur de la paix

    source: http://journal.ouest-france.fr/archives

     

     

    « Construction du Front Populaire et reconstruction du Parti Communiste: les opposer métaphysique ment ou les articuler dialectiquement ? par Georges GASTAUDAnti-nucléaires. L'appui du Nobel (LT.fr-7/10/2017) »
    Partager via Gmail Yahoo! Pin It

    Tags Tags :
  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :