• Locronan. (Enfin) un docteur pour la commune ! (OF.fr-14/08/19-16h19)

    Locronan. (Enfin) un docteur pour la commune ! (OF.fr-14/08/19-16h19)L’arrivée du docteur Thibault Puszkarek est un soulagement pour la commune de Locronan

    Le docteur Thibault Puszkarek, originaire du Nord, viendra s’installer à Locronan (Finistère) dès le mois de novembre. Jusqu’à présent, aucun médecin n’était installé dans la commune.

    Alors que partout en France, les communes rurales peinent à attirer des médecins, a fortiori des jeunes, l’arrivée du docteur Thibault Puszkarek, 32 ans, à Locronan (Finistère) fait figure d’exception. Pour le plus grand plaisir du maire, Antoine Gabriele : « On est véritablement soulagés. Avant, les habitants étaient obligés de courir

    jusqu’à Quimper pour se faire soigner. »

    Originaire de Lille (Nord), et exerçant depuis quatre ans dans la commune de Wattrelos, Thibault Puszkarek connaît bien le Finistère : enfant, il passait ses vacances entre Douarnenez et Concarneau. Alors revenir construire sa vie en Bretagne, c’est un peu comme un rêve qui se réalise. « C’est un projet de vie que nous avions, moi et ma compagne, en toile de fond depuis quelques années. C’est génial de le rendre réalisable et concret », sourit-il.

    Une maison médicale

    Au début du mois de juillet, il effectue, « quelques repérages », en vue d’une future installation sur les terres d’Armorique. De passage à Locronan, « village d’exception », c’est un véritable coup de foudre. En repartant, il tombe sur la banderole de l’association de citoyens, « adopte médecins.com ». Ces quelques lettres rouges sur fond blanc donnent le top départ de ce qui préfigurera bientôt son installation.

    L’équipe municipale met alors tout en œuvre pour favoriser l’installation du jeune médecin, dans cette zone rurale ou la pénurie de médecins sévit depuis déjà plusieurs années. Le docteur Puszkarek est tout de suite mis en contact avec un architecte quimpérois chargé de concevoir ce qui prendra la forme d’une maison médicale, et qui devrait sortir de terre en avril 2020. En attendant ? La mairie a retardé l’ouverture du musée du tissage pour mettre, gratuitement, les locaux à la disposition du médecin. Antoine Gabriel fait même visiter au jeune docteur la maison qui deviendra le cocon du couple. Le compromis de vente est déjà signé.

    Locronan. (Enfin) un docteur pour la commune ! (OF.fr-14/08/19-16h19)L’installation de deux docteurs sur la zone permet de porter à quatre le nombre de médecins présents

    Attirer les jeunes médecins

    La pénurie de médecins dont souffrent Locronan et les villes alentours est un problème récurrent. Le docteur Thibault Puszkarek, également enseignant-chercheur, a l’habitude d’accueillir en stage des jeunes internes en formation. Une expérience qu’il compte reproduire, une fois ses valises posées : « Les étudiants en médecine ont deux stages en médecine généraliste à réaliser. Un interne qui vient exercer ici, c’est quelqu’un qui peut, à terme, s’installer ici », détaille-t-il. Ce n’est d’ailleurs pas pour rien que la maison médicale en construction comptera une pièce supplémentaire, prête à accueillir un nouveau docteur.

    Le docteur Puskarek a la tête sur les épaules, et il sait ce qu’il veut, appuie le maire de Locronan. Je ne suis pas de ceux qui vont se mettre à plat ventre pour faire venir un médecin dans leur commune, mais lui prêter ce local, c’est notre manière de lui dire bienvenue".

    Nicolas COADOU.

    source: https://www.ouest-france.fr/                     

    « Le peuple du Venezuela mobilisé en masse contre le blocus US. Une pétition auprès de l’ONU lancée. #NoMoreTrump (IC.fr-19/08/12)Penmarc’h. Un intérimaire meurt sous son chariot élévateur (OF.fr-14/08/19-16h24) »
    Partager via Gmail Yahoo! Pin It

  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :