• Loi sanitaire : « Une grave atteinte aux libertés individuelles » alerte Daniel Ferrenbach (LT.fr-19/07/21-15h14)

    Loi sanitaire : « Une grave atteinte aux libertés individuelles » alerte Daniel Ferrenbach

    Le militant associatif quimpérois et président du Carepa, Daniel Ferrenbach, interpelle la députée Annaïck Le Meur sur la future loi qui instaurera le pass sanitaire.

    Présenté ce lundi, le nouveau projet de loi sanitaire, qui instaurera l’extension du pass sanitaire, pourrait être voté en fin de semaine. Le militant associatif et président du Carepa, Daniel Ferrenbach, 76 ans, interpelle dans un courrier la députée de Quimper et lui demande de ne pas le voter.

    « Vous vous apprêtez à voter une loi qui vise à instaurer un passe sanitaire qui empêcherait les non-vaccinés d’accéder à nombre d’activités, notamment culturelles et commerciales, mais plus incroyable encore, pour certaines d’entre elles, d’être sanctionnées, voire licenciées. Si elle était adoptée, cette loi constituerait une grave atteinte aux libertés individuelles en ouvrant la voie à toutes les discriminations possibles ».

    « Les vaccins sont encore en phase de test »

    « La vaccination est certes un des moyens de lutter contre la pandémie, mais permettez-moi de vous faire observer que de nombreux scientifiques, qui ne sont ni des complotistes ni des militants antivaccins, ont des avis plus nuancés et des préconisations qui méritent d’être prises en considération. (…)  Conditionner l’accès au travail, aux activités sociales de base et aux transports, à un acte médical, c’est transgresser les principes fondateurs de l’éthique médicale d’inviolabilité du corps humain et de consentement libre et éclairé (code de Nuremberg, convention d’Oviedo, loi Kouchner). Il ne s’agit pas d’un "consentement" quand on cède aux pressions liberticides et qu’on accepte finalement la vaccination, uniquement pour éviter certaines restrictions de liberté.

    Autre élément essentiel qui justifie que, dans le cadre d’un "consentement libre et éclairé", certaines personnes ne souhaitent pas encore se faire vacciner : les vaccins actuellement proposés en France sont encore en phase de test : la fin de la phase 3 du Moderna est fixée au 27 octobre 2022, et celle de Pfizer, au 2 mai 2023 ».

    La vie des Français deviendrait « un enfer quotidien »

    « La stigmatisation de plus en plus forte exercée par votre Gouvernement envers les personnes non vaccinées empoisonne les relations familiales, amicales et professionnelles de nos concitoyen.ne.s, poursuit Daniel Ferrenbach. L’Histoire ne montre-t-elle pas que ce poison apparaît dans les sociétés totalitaires ou en passe de le devenir ? C’est une des raisons pour lesquelles j’ai écrit en introduction que la vie des Français.e.s allait devenir un enfer quotidien. (…)  Madame la députée, à supposer que ce projet de loi soit compatible avec notre Constitution et le Code du travail - ce qui n’est pas certain - je vous demande, non seulement de ne pas le voter, mais surtout de le condamner au nom des valeurs républicaines que vous êtes supposée représenter et des libertés qu’il vous appartient de garantir, dans le strict respect des convictions de chacune et de chacun ».

     
    « Vaccination obligatoire : les soignants du CHBA Vannes-Auray interpellent Olivier Véran (LT.fr-19/07/21-15h27)Douarnenez (29). Le devenir du bureau de poste de Tréboul au cœur des préoccupations (OF.fr-17/07/21-12h28) »
    Partager via Gmail Yahoo! Pin It

    Tags Tags : , , , , ,
  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :