• MALI : la Charte de transition politique pour la reconstruction du Mali proposée par le M5-RFP – Programme des militaires du CNSP (IC.fr-22/8/20)

    Suite aux grandes manifestations du Peuple malien organisées par le Mouvement du 5 juin-Rassemblement des Forces Patriotiques (), exigeant le départ du président du , Ibrahim Boubacar Keïta (IBK), et de son gouvernement, tous corrompus, les évènements se sont précipités ces derniers jours : IBK et son premier ministre ont été arrêtés le 18 août 2020 et détenus dans la garnison de KATI au nord de Bamako, par les militaires qui ont créé un Comité National pour le Salut du Peuple (CNSP).

    Nous reproduisons, ci-après, 4 documents :

    • Déclaration du Comité National pour le Salut du Peuple (CNSP) #vidéo 19-08-2020
    • IBK démissionne et annonce la dissolution du gouvernement et de l’Assemblée Nationale ! #vidéo 19-08-2020

     


    La Charte de transition politique pour la reconstruction du MALI,  proposée par le M5-RFP

    M5-RFPMouvement du 5 juin – Rassemblement des Forces Patriotiques

     

    La transition politique se donnera comme objectif l’avènement de la 4e République, la gestion rigoureuse des biens de l’État et la résolution rapide des crises sociales et de la crise multidimensionnelle.

    Elle permet d’associer toutes les sensibilités politiques, sociales, syndicales et culturelles à la gestion du Mali.

    Les grandes lignes seront entre autres :

    1_ la réduction du budget de fonctionnement à la présidence de la République, à la primature et au niveau des organes législatifs.

    2_ la dissolution du Conseil économique social et culturel, de la Haute Cour de Justice, du Haut Conseil des Collectivités territoriales, la dissolution des assemblées régionales et des conseils de cercles.

    3_  pendant la transition politique tous les fonctionnaires des collectivités territoriales prendront le statut des fonctionnaires de l’État.

    4_ la loi 04-051 portant organisation de la défense nationale sera mise intégralement en application pour permettre à l’État de procéder à la réquisition conformément à la loi qui va instituer la mise en place d’un comité interministériel de défense sous la responsabilité de la primature.

    5 _ le service de la Sécurité d’État va disparaitre pour éviter les confusions, la Défense opérationnelle du territoire appelé DOT se chargera de tous les renseignements militaires et sécuritaires.

    6_ les membres des organes législatifs auront le 1/3 des indemnités parlementaires.

    7_ il n’y aura pas d’immunité parlementaire ni ministérielle, la Justice malienne fera son travail dans l’indépendance totale.

    8_ la transition politique organisera un dialogue social pour résoudre les revendications syndicales de façon harmonieuse et en fonction de la convention de la convergence de la CEDEAO .

    9_ le gouvernement de transition politique procédera à l’audit des dettes du Mali, de l’audit du patrimoine de l’État, de l’audit de l’or du Mali et de l’audit des fonds d’aide au développement.

    10 _ la transition politique va accélérer le processus de financement des 800 projets financés par la BAD et autres.

    11 _ la transition politique travaillera sur l’opérationnalisation des nouvelles régions créées en plus des cercles et des communes et procédera à un recensement géographique et à la création de bases de données à tous les niveaux.

    12 _ Une base de données de tous les jeunes diplômés sans emploi et de toute la jeunesse Malienne.

    13_ la transition politique mettra en place des agences de développement régional pour la planification des contrats plans dans toutes les régions pour appuyer la nouvelle forme de décentralisation sur la base des réalités de chaque région.

    14_  la transition politique créera les conditions pour une école publique pour tous et de qualité et des services de santé de qualité permettant la prise en charge de tous les maliens du président de la République au citoyen lambda.

    15_ la transition politique traitera la question de l’accord d’Alger et les problèmes de la région de Mopti et de Kayes.

    16_ la transition politique mettra des mécanismes de protection de la presse malienne et accordera un financement de taille à la presse privée et publique.

    Il s’agit de toute la presse écrite, orale et en ligne.

    17_ À la fin de la transition politique le Mali aura une armée républicaine institutionnalisée et les groupes d’auto défense vont disparaitre. Le Mali aura également un organe unique de gestion des élections, un fichier électoral purgé des tares, une nouvelle Constitution qui diminuera considérablement le pouvoir du nouveau président et détachera la gestion de l’administration des emprises politiques, le peuple sera impliqué dans la gestion du pays à travers une nouvelle société civile et la pratique politique respectera des normes pour rehausser et moraliser la vie politique.

    Les ressources de l’État seront réparties de façon équitable.

    La commission politique du cadre de réflexion stratégique pour le changement “CRSC” membre du M5-RFP – 20-08-2020


    Le programme des militaires maliens du Comité National pour le Salut du Peuple (CNSP)

    Suite à la longue journée du Mardi 18 août 2020 qui a conduit à la démission du Président Ibrahim Boubacar Keita, nous voulons à travers ces quelques lignes formuler des propositions vers une transition pacifique, efficace et consensuelle. Nous proposons :

    1. La mise en place d’un collège transitoire composé de représentants des différentes forces vives de la nation (civiles et militaires : 24 membres dont 6 militaires et 18 civils issus des partis politiques, de la société civile, des organisations des femmes et des jeunes, du Barreau malien, des organisations religieuses, et des Maliens de la Diaspora) – ce collège sera dirigé par un président désigné par ses membres. Le président du collège assumera les fonctions de Chef d’Etat et de Président de la transition. Le collège jouera également un rôle d’organe législatif transitoire. La transition aura une durée de 9 mois. Le nouveau président de la République démocratiquement élu sera installé dans ses fonctions le 25 mai 2021.

    2. Désignation d’un premier ministre par les membres du collège transitoire – une personnalité connue pour sa bonne moralité et sa rigueur faisant l’unanimité et ayant des expériences avérées du Mali et de sa gouvernance ;

    3. Mise en place en place d’un gouvernement restreint d’union nationale (15 ministres, en tenant compte de l’aspect genre et aussi des compétences et de la moralité des hommes et femmes qui seront désignés) ;

    4. Aucun membre du collège transitoire et du GUN ne pourra se représenter aux futures échéances électorales ;

    5. Elaboration d’une feuille de route de la transition ;

    6. Tous les membres du collège transitoire et du GUN auront à déclarer leurs biens avant leur entrée en fonction et aussi à la fin de leur mission ; 

    7. Mise en place d’une commission nationale de révision constitutionnelle ;

    8. Organisation d’élections triplées libres et transparentes en avril 2021 (législatives, présidentielles et référendaires) ;

    9. Intensifier les négociations pour la libération immédiate de Soumaila Cissé ;

    10. Organisation d’un forum national sur la paix et la cohésion nationale –  mettre à jour les conditions de mise en œuvre de l’Accord de Paix et de Réconciliation d’Alger ; travailler à l’instauration rapide de la sécurité et de la paix au centre et au nord du pays ;

    11. Application immédiate et sans délai de l’article 39 et ouverture de toutes les écoles et universités à partir de Septembre 2020 et suivant un chronogramme clairement défini ;

    12. Entamer des sérieuses et urgentes discussions avec la communauté internationale et les amis du Mali (CEDEAO, UE, ONU, Pays amis, etc.) sur la situation actuelle du pays et sur la pertinence du nouveau chemin emprunté par le Mali ;

    13. Diligenter les enquêtes sur toutes les tueries et violations graves de droits humains commis au Mali ;

    14.  Prendre les mesures nécessaires à l’apaisement du climat social actuel (négocier avec les différents syndicats) ; et

    15. Maintenir les institutions existantes dans leurs formes et compostions actuelles (Cour Constitutionnelle et autres). 

    Fait à Bamako le 19 août 2020

    Assoumane A. MAIGA


    0:22 / 8:57

    Mali : Déclaration du Comité National pour le Salut du Peuple (CNSP) #vidéo

    Adresse à la Nation : déclaration du CNSP, lue par le colonel-major Ismaël WAGUÉ (chef d’état-major adjoint de l’armée de l’Air) sur l’ORTM1 (Office de Radio et Télévision du MALI). 19-08-2020

    Quelques unes de ses déclarations :

    • Assurer la continuité de l’Etat et des Services Publics … avec l’ensemble des forces vives de la Nation
    • A compter de ce jour, 19 août 2020, toutes les frontières aériennes et terrestres sont fermées, jusqu’à nouvel ordre ;
    • Un couvre-feu instauré de 21h à 5h du matin, jusqu’à nouvel ordre ;
    • La continuité des Services Publics sera assurée par ceux qui en ont droit, au regard des textes en vigueur.
    • La société civile et les mouvements socio-politiques sont invités à nous rejoindre pour ensemble créer les meilleures conditions d’une transition politique civile conduisant à des élections nationales crédibles pour l’exercice démocratique à travers une feuille de route qui jettera les bases d’un MALI nouveau.
    • Nous demandons aux organisations sous régionales internationales de nous accompagner pour le bien-être du Mali : la MINUSMA, la Force BARKHANE, le G5 SAHEL, la Force TAKUBA, demeurent nos partenaires pour la stabilité et la restauration de la Sécurité
    • Il ne paraît pas aisé, mais en arrêtant la saignée des comptes publics beaucoup de revendications catégorielles pourraient être gérées.
    • Tous les accords passés avec les partenaires nationaux, régionaux et internationaux seront respectés.
       

    IBK a démissionné et annoncé la dissolution du gouvernement et de l’Assemblée Nationale ! #vidéo

    C’est depuis Kati où les militaires l’avaient détenu avec son premier ministre, Boubou Cissé, qu’Ibrahim Boubacar Keïta a annoncé sa démission, la dissolution du gouvernement et de l’Assemblée Nationale.

     

     

    « Ne touchez pas à la Biélorussie-Une Déclaration du PC Allemand (20/08/20)Chateaulin-Pollution de l’Aulne : 60 manifestants contre le méthaniseur (LT.fr-22/08/20-17h46) »
    Partager via Gmail Yahoo!

    Tags Tags : , ,
  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :