• Pontivy-Les cheminots demandent la réouverture de la ligne St-Brieuc - Auray (OF.fr-12/06/2018-16h 12)

    Pontivy-Les cheminots demandent la réouverture de la ligne St-Brieuc - Auray (OF.fr-12/06/2018-16h 12)

    Mardi 12 juin, entre 200 et 300 cheminots bretons se sont retrouvés devant l'ancienne gare de Pontivy, dans le Morbihan

    Mardi 12 juin, ils étaient entre 200 et 300 cheminots devant l’ancienne gare de Pontivy. Venus de toute la Bretagne, ils demandent la réouverture de la ligne Saint-Brieuc - Auray pour redynamiser le Centre-Bretagne.

    La gare de Pontivy est fermée depuis 2014. Et pourtant, ce mardi 12 juin, à 12 h, entre 200 et 300 cheminots bretons étaient sur place pour la réouverture de la ligne Saint-Brieuc - Auray, passant par Loudéac et Pontivy.

    "Le Centre-Bretagne est délaissé"

    « Il y a deux raisons pour lesquelles nous sommes ici. La grève étant toujours effective, c’était l’occasion de réunir les cheminots de Rennes, Saint-Brieuc, Saint-Malo, Quimper, Lorient, etc. Ensuite, nous demandons la réouverture de la ligne Saint-Brieuc - Auray. Aussi bien pour le transport de marchandises que de voyageurs, estime Simon Brunet, secrétaire général de la CGT des cheminots de Saint-Brieuc. Aujourd’hui, le Centre-Bretagne est délaissé. Il faut y remédier ! »

    La réouverture de cette ligne permettrait, selon le cheminot, à de nombreuses entreprises d’envoyer leur marchandise sur un axe Nord-Sud à travers la Bretagne : « Auray, Saint-Gérand, Pontivy, Saint-Brieuc, dans toutes ces villes, des entreprises pourraient bénéficier de cette ligne. »

    Simon Brunet, secrétaire général de la CGT des cheminots de Saint-Brieuc, demande la réouverture de la ligne Saint-Brieuc - Auray. | Ouest-France

    La survie des services publics de proximité

    Étaient aussi présents des élus locaux membres du Collectif de défense des services publics du Centre-Bretagne. « Nous voyons nos services publics disparaître progressivement. Les maternités, les hôpitaux, les centres de finances publiques, etc. On remarque l’importance de la survie de ces services aussi à travers le combat des cheminots », confie Yann Jondot, maire de Langoëlan. 

    Les cheminots de la CGT, de la Cfdt et de Sud Rail se sont retrouvés sur le temps du midi pour cette action à Pontivy. 

    « Nous laissons la parole aux élus et aux personnes voulant sensibiliser sur la situation actuelle du Centre-Bretagne », conclut Simon Brunet à la fin de sa prise de parole.

    source: https://www.ouest-france.fr

    « Les cheminots dans le Centre Bretagne pour la défense des services publics (Bellaciao.org- 11/06/2018)Pontivy-Défense des services publics. 200 personnes devant la gare SNCF (LT -13/06/2018) »
    Partager via Gmail Yahoo! Pin It

    Tags Tags :
  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :