• Quimper- 400 personnes dans la rue pour le climat (LT.fr-8/09/18)

    Quimper- 400 personnes dans la rue pour le climat (LT.fr-8/09/18)Des enfants ont ouvert le cortège dans les rues du centre-ville.

    Près de 400 personnes se sont rassemblées samedi matin à Quimper à l’appel du mouvement « Dans nos rues pour le climat ». Cible des discours et aussi d’une tribune de scientifiques parue le même jour : les élus qui ne prennent pas la mesure des enjeux.

    « Une autre fin du monde est possible », affiche une septuagénaire sur un petit panneau noir sur blanc. « C’est notre avenir » ont peint sur un carton avec des fleurs, deux fillettes qui ouvrent le cortège. Ce samedi, tous les âges, tous les tons, tous les sentiments rouges ou verts, étaient réunis au centre-ville de Quimper au nom d’un appel général pour le climat. Place Terre-au-Duc, à 11 h, le rassemblement était organisé à l’appel du Collectif climat Quimper-Cornouaille qui réunit une vingtaine d’associations, syndicats, partis politiques et simples citoyens.

    Pas à la hauteur

    De nombreuses prises de parole ont eu lieu depuis la fontaine centrale de la place historique. « Nous sommes réunis à Quimper comme partout en France pour dénoncer le manque d’ambition et de concrétisation politiques en matière de lutte contre le dérèglement climatique et de protection de l’environnement, indispensables à l’égalité et la solidarité entre les populations, a plaidé Martine Petit. Alors que le défi environnemental et climatique est le plus grand défi auquel nous sommes confrontés, les mesures annoncées, mais surtout prises par le gouvernement actuel, ne sont pas à la hauteur. Il est aujourd’hui criminel d’au mieux se limiter à des effets d’annonce, au pire de poursuivre des politiques qui aggravent la crise écologique ».

    La militante a illustré l’urgence de la mobilisation en évoquant la tribune publiée le matin même dans le quotidien « Libération » et signée par 700 scientifiques français. « Les discours sont insuffisants, comme le montrent les récents chiffres d’émissions de gaz à effet de serre provenant de la combustion des énergies fossiles, qui indiquent des tendances inquiétantes (+ 1,8 % en Europe et + 3,2 % en France en 2017 par rapport à 2016*), y lit-on. Il est tout aussi crucial qu’urgent de sortir du champ de l’incantatoire et de traduire concrètement ces discours en choix politiques forts et clairs au service d’une transformation sociétale profonde ».

    Quelque 400 manifestants réunis à Quimper, ont ensuite pris la direction de la préfecture via la place Saint-Corentin. Sur le pont Sainte-Catherine, le groupe s’est allongé symboliquement quelques minutes avant de se disperser.

    Prochaine cible : la finance

    Le collectif prévoit de prochaines actions, notamment sur le thème « Prenons le contrôle sur la finance et sur notre avenir ». « Cette semaine d’actions s’achèvera le 15 septembre, date anniversaire des dix ans de la chute de la banque d’affaire Lehman Brothers, point d’orgue de la crise financière. Ce jour-là, nous ciblerons les plus grandes banques privées et les institutions publiques qui continuent à financer des industries toxiques et à pratiquer l’évasion fiscale », annonce le collectif.

    Ronan LARVOR

    (*) Alors que le respect de l’accord de Paris imposerait qu’elles décroissent de 5 % par an. 

    source: https://www.letelegramme.fr/

    « Un éleveur breton suspecte Triskalia d’avoir empoisonné ses vaches (reporterre.net-31/08/18)Brest-Marche pour le climat: plus de 560 citoyens mobilisés. (LT.fr-8/09/18) »
    Partager via Gmail Yahoo! Pin It

    Tags Tags :
  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :