• Quimper-Finistère habitat et Opac Quimper-Cornouaille, une fusion possible ? (OF.fr-3/07/2018-10h23)

    L’Opac et Finistère habitat, bailleurs sociaux, étudient un rapprochement en vue d’une éventuelle fusion.L’Opac et Finistère habitat, bailleurs sociaux, étudient un rapprochement en vue d’une éventuelle fusion

    Les deux bailleurs sociaux étudient un rapprochement. Le motif ? La loi Elan qui impose d’atteindre 15 000 logements en 2021. L’idée : fusionner pour une meilleure gestion du territoire.

    Finistère habitat et Opac Quimper-Cornouaille ont voté l'étude d'un rapprochement en vue d'une éventuelle fusion, d'ici 2021.

    Pourquoi ce rapprochement ?

    Ce rapprochement s’inscrit dans le contexte de la future loi Elan, qui va réformer le droit immobilier. « Cette loi impose à tout organisme d’atteindre le seuil minimum de 15 000 logements sociaux au 1er janvier 2021, en se rapprochant d’un ou plusieurs autres bailleurs », explique Gildas Le Grand, directeur de l’Opac Quimper-Cornouaille. Aujourd’hui, Finistère habitat et l’Opac Quimper-Cornouaille n’atteignent pas cet effectif. Ils recensent 6 000 logements sociaux chacun.

    « L’idée est d’anticiper. Nous avons voté cette étude de rapprochement en vue d’une éventuelle fusion », ajoute Gildas Le Grand. Une étude adoptée à l’unanimité jeudi dernier, par les élus, les représentants du personnel et des associations qui collaborent avec ces deux bailleurs. Celle-ci devrait démarrer en septembre.

    Comment s’appréhende cette collaboration ?

    « Dans le bon sens », répondent unanimes les présidents Jean-Paul Vermot, pour Finistère habitat, et Marie-Christine Coustans, pour l’Opac Quimper-Cornouaille. « Nous sommes deux offices semblables, et partageons une même philosophie. » Si ce n’est que Finistère habitat est plus présent sur le nord du territoire, et l’Opac plus présent au sud.

    Quel impact pour le personnel ?

    C’est l’autre interrogation de cette collaboration. « Avec cette étude, il va y avoir des questions d’ordre technique ou encore celle de la réassurance du personnel », note Jean-Paul Vermot. Finistère habitat et l’Opac sont clairs : « L’objectif est que le personnel et les locataires ne soient pas lésés. »

    Actuellement, les deux bailleurs emploient environ 300 salariés. Et 70 % des ménages finistériens sont éligibles aux logements sociaux. « Ça veut dire un logement pour tous, poursuit Jean-Paul Vermot. Cela touche bien plus que la majorité des Finistériens. »

    Comment va se valider cette étude ?

    Autour d’un comité de pilotage, en présence de Quimper Bretagne Occidentale (QBO) et le Conseil départemental. « Nous allons présenter des hypothèses constructives et regarder tous les aspects de cette possible fusion, ajoute Jean-Paul Vermot. Le patrimoine reste le même, la volonté est de le développer et de rester proches de nos locataires. »

    Pour l’heure, pas de date précise de cette réunion. Seule certitude, QBO et le Conseil départemental seront les décideurs.

    Si fusion il y a, quels projets ?

    Si ce projet devient officiel, un office regroupant les deux bailleurs pourrait voir le jour. « Pour répondre aux intérêts de tous les Finistériens et quel que soit le territoire, rural ou urbain, explique Jean-Pierre Vermot. Avec cette fusion, Finistère habitat et l’Opac envisagent plus de 20 000 logements sociaux sur le département, pour 2021. »

    Les deux organismes veulent conserver leur statut d’acteur de proximité. « Ce projet permettra de générer plus de ressources, plus d’accession à la propriété, le point fort de l’Opac », ajoute le président de Finistère habitat. Et Marie-Christine Coustans d’ajouter : « D’assurer une complémentarité dans nos actions. »

    Juliette SELLIN

    source: https://www.ouest-france.fr/

    A lire également: Logement social public. Vers une fusion Opac-Finistère Habitat (LeTélégramme.fr- 3 juillet 2018-10h 54)

    « Georges Gastaud rend un premier hommage à Domenico LOSURDO qui vient de décéder – 29 juin 2018 (IC.fr-29/06/2018)Jean Pierre Page répond à un article du Monde sur la CGT ! (IC.fr-3/07/2018) »
    Partager via Gmail Yahoo! Pin It

    Tags Tags :
  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :