• Quimperlé-Le personnel et les patients de l’hôpital toujours mobilisés (LT.fr-30/06/20-17h39)

    C’est à l’appel de la CGT que les manifestants se sont rassemblés ce mardi matin devant l’hôpital de Quimperlé avant de rejoindre l’hôpital du Scorff, à Lorient où la mobilisation se poursuivait l’aprC’est à l’appel de la CGT que les manifestants se sont rassemblés ce mardi matin devant l’hôpital de Quimperlé avant de rejoindre l’hôpital du Scorff, à Lorient où la mobilisation se poursuivait l’après-midi

    Ils étaient 150 manifestants, ce mardi matin, devant l’hôpital de Quimperlé, à réclamer plus de moyens humains et matériels pour le service public de santé.

    De 60 personnes au démarrage, les rangs ont grossi peu à peu pour arriver à 150 manifestants, vers 10 h 30, ce mardi 30 juin, devant l’hôpital de Quimperlé. Un rassemblement diminué de moitié, comparé à la mobilisation du 16 juin, mais pas question de relâcher la pression pour le personnel soignant, comme pour les usagers de l’établissement de santé, nombreux dans les rangs ce mardi. À l’image de Michel, 53 ans, habitant de Quimperlé. « Ma mère est en gériatrie, je viens très souvent et le manque de personnel est flagrant, témoigne-t-il. Ils font leur possible mais ça reste compliqué. Lorsque j’y vais pour lui donner des repas, on voit bien que le personnel est débordé et fatigué, ils n’ont que deux bras et deux jambes. J’espère pour eux que ça va bouger ».

    « Nous n’avons pas besoin de médailles, ni de chèques-vacances mais d’une véritable reconnaissance de nos métiers et des risques que nous prenons »

    Attente de reconnaissance concrète

    Au micro, les représentants de la Confédération générale du travail (CGT) ont pris tour à tour la parole pour réclamer une augmentation des effectifs dans les Ehpad et les hôpitaux, mais aussi une augmentation de 300 € nets mensuels pour l’ensemble des personnels et enfin l’arrêt des fermetures de lits et des restructurations.

    « Nous n’avons pas besoin de médailles, ni de chèques-vacances mais d’une véritable reconnaissance de nos métiers et des risques que nous prenons. C’est la fin des remerciements et des belles promesses », a lancé Mathieu Rouzic, trésorier CGT de l’hôpital de Quimperlé, largement applaudi.

    Le mouvement a continué jusqu’à midi, les manifestants se sont ensuite dirigés vers l’hôpital de Lorient où une importante mobilisation se poursuivait mardi après-midi.

    Charles-Henri Raffin

    source: https://www.letelegramme.fr/

    « Lorient-Un pique-nique revendicatif devant l’hôpital du Scorff (LT.fr-30/06-12h46)Quimper-« Monsieur le ministre de la santé, dites 32 » (LT.fr-30/06/20-18h34) »
    Partager via Gmail Yahoo! Pin It

    Tags Tags : ,
  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :