•  

    Partager via Gmail Yahoo!

    votre commentaire
  • #vidéo 3 jours formidables de débats et de solidarité internationale sur le stand du PRCF à la fête de l’Huma ! Tous mobilisés pour la rentrée sociale ! (IC.fr-11/09/2016)C’est la fin de cette édition 2016 de la fête de l’Huma. Trois  jours formidables de fêtes, de débats et de rencontres innombrables avec des camarades de tous les continents, des syndicalistes et des travailleurs de toutes la France
    Trois jours de mobilisation pour les luttes.
    Trois jours de solidarité internationaliste et de fraternité.
    Trois jours d’action sur le pour faire avancer la construction du Front Antifasciste Populaire Patriotique et Ecologique (FRAPPE) pour remettre à l’offensive la classe des travailleurs autour du mots d’ordre des 4 sortie. Sortie de l’UE, Sortie de l’Euro, Sortie de l’OTAN ET SORTIE DU CAPITALISME.

    Donner le maximum d’énergie à la rentrée sociale

     

    #vidéo 3 jours formidables de débats et de solidarité internationale sur le stand du PRCF à la fête de l’Huma ! Tous mobilisés pour la rentrée sociale ! (IC.fr-11/09/2016)G Rodriguez (FSC), Stéphane Sirot (historien, spécialiste des luttes et du syndicalisme), J Hernandez (PRCF), J Zuchelli (CGT SNCF), Annie Lacroix Riz (Historienne)

    Trois journées d’actions, d’échanges, de débats et de solidarité pour donner un maximum d’énergie à la rentrée sociale, pour tous ensemble faire grandir le tous ensemble et en même temps à la veille du 15 septembre, nouvelle journée d’action nationale pour le retrait de la Loi Travail.

    Avec un grand débat samedi à 12H pour faire avancer la convergence des luttes et progresser le syndicalisme de classe et de masse.

    Avec la projection débat du documentaire « Liquidation » sur la lutte exemplaire des Goodyear Amiens Nord et rappeler l’indispensable solidarité avec tous les syndicalistes victimes de la répression judiciaire et policière lancé par le gouvernement aux ordres de l’UE et du MEDEF

    Mobiliser la solidarité internationaliste

    Avec le stand du PRCF, les militants franchement communistes ont travaillé à mobiliser la solidarité internationaliste. Avec un grand meeting internationaliste samedi après midi  :

    • meeting international fête de l'huma 2016 stand du PRCF

      Solidarité internationaliste pour soutenir la révolution bolivarienne au Venezuela et les gouvernements progressistes d’Amérique Latine en but à la violente contre offensive de l’impérialisme américain qui de Brasilia à Caracas impulse un nouveau plan Condor.  Décrivant la guerre économique menée contre le gouvernement Maduro au Venezuela où les Etats-Unis amplifient leurs tentatives de déstabilisation, l’ambassadeur du Venezuela en France a lancé un vibrant appel à la solidarité.

    • Solidarité internationaliste avec les peuples frères d’Afrique confrontés à interventionnisme et aux guerres de l’impérialisme français comme on pu le décrire les camarades du parti Sadi au Mali
    • Solidarité avec les communistes, progressistes et antifascistes frappés par la répression en Corée et en Pologne

      Solidarité avec les communistes, progressistes et antifascistes frappés par la répression en Corée et en Pologne

      Solidarité internationaliste avec les partis communistes d’Europe de l’Est frappés par une violente répression, en Pologne et en Ukraine, ainsi qu’avec les progressistes également violemment réprimés par le totalitarisme capitaliste en Corée du Sud. Merci aux camarades de Pologne et de Corée qui sont venus témoigner de cette violente et criminelle répression anticommuniste.

    • Solidarité internationaliste pour exiger la justice alors que le Tribunal Populaire International 1965 vient de reconnaitre les massacres de 1 à 3 millions de communistes en Indonésie en 1965/66 comme un génocide anticommuniste. Et pour appeler au soutien des victimes et familles des victimes.  A l’invitation du PRCF et du CISC, nos amis de Réseau Indonésie et Sri Tunruang représentant le TPI1965  ont rappelé les conclusions du TPI1965 et exposée la situation en Indonésie.

    Remettre les travailleurs à l’offensive en se mobilisant pour un FREXIT progressiste !

    Frexit brexit referendum

    En plein mouvement pour le retrait de la Loi Travail, transcription directe des ordres données par l’Union Européenne, les militants se sont mobilisés pendant les trois jours de la fête pour faire avancer la sortie progressiste de l’UE, de l’Euro et de l’OTAN. En faisant signer la pétition pour un referendum pour la sortie de l’UE et de l’Euro.

    Avec une belle après midi de débat dimanche  autour du thème « Des luttes sociales au FREXIT progressistes » dans un stand du PRCF bien rempli, venant reprendre en cette année pré élection présidentielle les appels à sortir de l’UE, de l’Euro et de l’OTAN pour la solidarité et la coopération internationale lancée lors du meeting internationale du samedi après midi.

    Mais également en diffusant plus d’une dizaine de milliers de tracts comportant le programme du PRCF résumé en 10 propositions.

    Le PRCF continue d’avancer grâce à vous, à la fête de l’Humanité !

    Bravo aux camarades du PRCF venus des 4 coins du pays qui se sont mobilisés à 200% pour faire de ces 9, 10 et 11 septembre 2015 à la Courneuve sur le stand du PRCF une véritable réussite.

    Concerts mémorables, meeting international et débats très riches, rassemblant sur le stand du PRCF, dans le dialogue, l’échange et la volonté commune d’action, des invités et des participants très divers et représentant de nombreux pays ont mobilisé la foule dans un stand du PRCF plein à craquer et qui n’a pas désemplis du week-end.

    Merci à vous tous, milliers de camarades, d’amis, à vous peuple de cette grande fête populaire qu’est la fête de l’Huma, à vous tous qui avait répondu présents en venant sur le stand du PRCF et qui avaient permis ces moments de discussions, de solidarité et d’internationalisme qui nous invitent tous, tous ensemble, à la mobilisation et à l’action. Encore plus nombreux. Encore plus fort. Tous, tous ensemble.
    Bienvenus aux nombreux camarades, de toute la France, qui ont saisi l’occasion de cette fête de l’Humanité pour franchir le pas, qui ont pris leur carte pour renforcer l’action du PRCF et porter la renaissance communiste indispensable pour que nous les travailleurs de ce pays ayons un présent et un futur.

    programme fête de l'huma 2016

    Merci à vous tous qui n’ayant pu venir avait fait part de votre soutien et de vos regrets d’être de notre. Ce n’est que partie remise, n’hésitez pas à prendre contact avec les camarades du Pôle près de chez vous pour les rencontrer à l’occasion d’une de leurs actions (contact : cliquez ici)

    Merci à tous ceux qui ont suivi les débats diffusés en direct via les réseaux sociaux (via le compte @PRCF_ sur Periscope) par les militants du PRCF.

    Retrouvez les vidéos des débats diffusés en direct du stand du PRCF durant la fête de l’Huma !

    Cliquez  initiative-communiste

     

    Partager via Gmail Yahoo! Pin It

    votre commentaire
  • Le combat des "irradiés des armes nucléaires" (OF 9/09/2016)

    Ces ouvriers ont travaillé au contact des têtes nucléaires des sous-marins, à L'Île-Longue. Une association s'alarme du nombre de cancers parmi eux. Elle dit se heurter au secret Défense.

    Les adhérents finistériens de l'Association Henri-Pézerat des irradiés des armes nucléaires et leurs familles ont le sentiment d'avoir avancé dans leur « rôle de veille, de sentinelle » des conditions de santé des travailleurs de la pyrotechnie de l'Île-Longue. En juin dernier, le tribunal administratif de Rennes a condamné la Direction des constructions navales (DCN, aujourd'hui DCNS) et le ministère de la Défense à indemniser, à hauteur de 10 000 €, « le préjudice moral d'anxiété » de 13 anciens salariés.

    Ils font partie des 110 ouvriers et techniciens qui, avant 1996, ont été exposés sans protection aux rayonnements ionisants des têtes de missiles des sous-marins nucléaires lanceurs d'engins (SNLE).

    « Même à faible dose »

    L'absence de protection et d'information sur les risques n'est plus contestée par le ministère de la Défense. En revanche, il estime que les doses cumulées avant 1996 « demeurent sensiblement inférieures à la limite à ne pas dépasser ».

    Ce n'est pas l'avis du tribunal. « Il résulte toutefois de l'instruction qu'une exposition prolongée, même à faible dose, peut avoir des effets dangereux et amener à développer des pathologies, notamment de type cancérogène », écrivent les magistrats rennais.

    Les 13 requérants ont des motifs légitimes d'être inquiets. Le tribunal a, en effet, retenu que cinq de leurs collègues de la pyrotechnie ont contracté une leucémie, reconnue comme consécutive à la faute inexcusable de l'employeur, et qu'un sixième a été victime d'une cataracte imputable au service. Quatre ont été emportés en quelques mois. Le plus jeune avait 49 ans.

    « Les jugements pour nos 13 collègues battent en brèche ce que le ministère de la Défense soutient en affirmant qu'il n'y a aucune conséquence épidémiologique sur la santé au-dessous d'une exposition corps entier de 150 à 200 millisieverts », constate Francis Talec, le président de l'antenne finistérienne de l'Association Pèzerat.

    Mais l'association ne veut pas se contenter de cette avancée. Depuis 2013, elle réclame une étude épidémiologique pour les travailleurs d'État, mais aussi sur les marins servant à bord des sous-marins. « On n'a jamais reçu de réponse du ministère de la Défense. On nous oppose le secret Défense. » Elle a sollicité, en vain, l'intervention de la députée finistérienne Patricia Adam, présidente de la commission de la Défense nationale.

    Faire reconnaître un cancer radio-induit (provoqué par l'exposition aux rayons gamma et neutroniques) est « un parcours du combattant ». L'association tient une sinistre comptabilité des collègues décédés d'autres cancers, dont le lien de causalité avec les rayons a été rejeté par les tribunaux des affaires de Sécurité sociale (TASS), après avis négatif des comités régionaux de reconnaissance des maladies professionnelles.

    Elle met en cause ces comités régionaux qu'elle accuse d'être « dans le déni scientifique, la partialité et l'ignorance des effets cocktails des agents cancérogènes ». Car les ouvriers de l'Île Longue ont aussi été exposés à l'amiante et à des produits chimiques dangereux.

    Yannick GUÉRIN.

    Ouest-France 9/09/2016

    Partager via Gmail Yahoo! Pin It

    votre commentaire
  • Seulement une trentaine de personnes ont répondu à l'appel de l'intersyndicale (CGT, Snes-Fsu, FO) pour protester contre la réforme du collège ce jeudi matin, à Brest. Un flop attendu pour les organisateurs qui n'envisageaient pas un grand rassemblement en ces temps de rentrée, "car les collègues sont perdus dans leurs emplois du temps" rendus complexes "par les innovations de la réforme qui rendent cette rentrée déstabilisante et stressante".

    Source:    letelegramme.fr
    Partager via Gmail Yahoo!

    votre commentaire
  • Réforme du collège. Échec de la mobilisation  à Quimper (LT 9/09/2016)Jamais la réforme du collège aura aussi peu mobilisé. Ils n'étaient, hier, que 20 enseignants à avoir répondu à l'appel de l'intersyndicale. Jamais la réforme du collège aura aussi peu mobilisé. Ils n'étaient, hier, que 20 enseignants à avoir répondu à l'appel de l'intersyndicale.

     
    L'appel à la grève lancé par l'intersyndicale CGT, FO, FSPU, Solidaires, Unef, UNL, FIDL pour protester contre la réforme du collège n'a pas été entendu. Hier matin, seuls 20 enseignants ont rejoint, à partir de 10 h 30, le point de rassemblement sur la place de la Résistance. Au moment de la prise de parole, vers 11 h, ils n'étaient plus que seize.
     
    Appel trop hâtif quelques jours après la rentrée ? Démobilisation des enseignants trop absorbés par la préparation des cours ? Les quelques professeurs présents hier avaient du mal à cacher leur déception. Mais voulaient encore trouver des excuses à leurs collègues qui « ont la tête dans le guidon » et qui « ne sont pas encore confrontés aux problèmes que cette réforme va engendrer ».
     
    Retraitée de l'Éducation nationale, Yvonne, syndiquée, a tenu à être présente. « Le collège est en état de réforme permanent, que ce soit pour de vraies réformes ou des modifications de programmes. L'interdisciplinarité ? C'est prématuré pour le collège. Ça va être intéressant pour les enseignants, mais plus compliqué pour les élèves s'ils n'ont pas les bases ».
     
    Une autre professeur de collège s'offusque que le changement de programmes ait été imposé à tous les niveaux. « Les enseignants ont dû refaire tous leurs cours ». Prenant la parole au nom de l'intersyndicale, Yves Pasquet, secrétaire départemental du Snes, a appelé les personnels de collège à s'associer à la mobilisation du 15 septembre pour demander l'abrogation de la loi Travail et « l'abandon » de la réforme du collège, a complété Valérie Plouchard, secrétaire départementale adjointe de FO.
     
    Source:  letelegramme.fr
    Partager via Gmail Yahoo! Pin It

    votre commentaire
  • capture-decran-2016-09-09-a-19-51-38

    Au sommaire en cette rentrée…

    Page 2 : nouvelles du site : Le site P.R.C.F. sur la Toile : un média qui compte.

    Page 3 : éditorial : De la résistance à la contre-offensive, par Georges Gastaud

    Pages 4-7 : ACTUALITÉ INTERNATIONALE
    Le retour de l’ogre russe
    Entretien exclusif avec Robert Charvin, auteur de «Faut-il détester la Russie ?»
    Brésil : la lutte contre le Coup d’État continue
    Le P.C. de Turquie condamne le putsch et en appelle au peuple contre Erdogan
    et aussi :
    Corée du sud : on boucle les syndicalistes de lutte
    Yougoslavie : l’accusation calomnieuse est enterrée
    Indonésie : le génocide oublié refait surface

    Pages 8-11 : LUTTES
    Air France : La chasse aux sorcières continue !
    Le 15 septembre : loi Travail, salaires, emploi, services publics… Tous Ensemble !
    Travailleurs sociaux en grève en septembre
    L’Education Nationale sens dessus-dessous

    Pages 12-15 : EUROPE DU CAPITAL
    «L’autre Europe» du «Diplo»
    O.T.A.N. : No pasarán !
    «Podemos» : les raisons d’un fiasco
    STATHIS KOUVELAKIS : «Il n’existe pas d’autre solution que la dissolution de l’U.E.»

    Pages 16-19 : FRANCE
    Non aux troupes de l’O.T.A.N. sur notre sol !
    «Big booster des start-up» : la preuve par Bosch !
    AFFAIRE TRAORÉ : les gendarmes étouffent un jeune, le procureur tente d’étouffer l’affaire
    + les Brèves

    Page 20 : Idées
    Matérialisme dialectique et renaissance communiste

    Page 21 : SOUSCRIPTION
    Pour célébrer dignement le centenaire de la Révolution d’Octobre. Un appel du PRCF

    Page 22 : RENAISSANCE COMMUNISTE
    Appel aux continuateurs communistes
    Dans le nord, le P.R.C.F. à l’initiative unitaire pour les «Quatre Sorties»
    Où Gerin s’arrêtera-t-il ?

    p23 : COURRIER DES LECTEURS
    Aurélien Djament. Transports : le bulldozer Vinci

    p24 : VIE DU P.R.C.F.
    Le P.R.C.F. à la Fête de l’Huma…

    Achetez Initiative Communiste, faites-le connaitre, abonnez-vous !

    Initiative Communiste septembre 2016 est paru ! Achetez le ! IC n°172

     

    Partager via Gmail Yahoo! Pin It

    votre commentaire
  • Partager via Gmail Yahoo!

    votre commentaire
  • Partager via Gmail Yahoo!

    votre commentaire
  • Partager via Gmail Yahoo!

    votre commentaire