• Rennes (35). Qui retrouvera les statues du Parlement de Bretagne ? (OF.fr-1/08/20-8h54)

    Rennes (35). Qui retrouvera les statues du parlement de Bretagne ? OF.fr-1/08/20-8h54)Les quatre statues aujourd’hui disparues étaient de chaque côté du perron d’entrée à la cour d’appel de Rennes.

    Le mystère dure depuis plus d’un demi-siècle. Quatre statues d’éminents juristes et magistrats bretons étaient autrefois en façade de l’actuelle cour d’appel de Rennes. En 1960, au terme d’un chantier de rénovation, elles ont disparu…

    Mais où sont passées les quatre statues qui ornaient la façade du parlement de Bretagne, de chaque côté du perron ? Le mystère perdure depuis plus d’un demi-siècle.

     

    Le président du Présidial de Rennes et historien Bertrand d’Argentré (1519-1590), le procureur général Louis-René de La Chalotais (1701-1785), deux des quatre statues qui ont orné la façade du parlement de Bretagne de 1843 à 1960.
     

    De gauche à droite, il y avait le président du Présidial de Rennes et historien Bertrand d’Argentré (1519-1590), le procureur général Louis-René de La Chalotais (1701-1785), l’avocat Pierre-Jean-Baptiste Gerbier (1725-1788) et le jurisconsulte Charles-Bonaventure-Marie Toullier (1752-1835).

     

    L’avocat Pierre-Jean-Baptiste Gerbier (1725-1788) et le jurisconsulte Charles-Bonaventure-Marie Toullier (1752-1835), deux des quatre statues qui ornaient la façade du parlement de Bretagne, de 1843 à 1960. 
     

    Ces statues ont été érigées en 1843, respectivement créés par les sculpteurs François Lanno, Étienne Édouard Suc, Dominique Molknecht, et Julien Gourdel. Elles vont toiser la place du Parlement pendant 117 ans… Jusqu’en 1960. « Il y a eu un chantier de rénovation mené à cette époque. Une palissade a été dressée. Quand elle a été retirée, les statues n’étaient plus là », explique Joël David, chargé d’odonymie à la ville de Rennes.

     

    Une autre vue du parlement de Bretagne, où l’on aperçoit les quatre statues posées en façade. 
     

    Depuis, personne n’a remis la main dessus. Sont-elles stockées dans une remise du ministère de la justice ou d’une entreprise ? Ornent-elles joliment les allées d’un parc en Bretagne ou ailleurs ? L’appel est lancé aux fins limiers passionnés d’histoire !

     

    Pascal SIMON

    source: https://www.ouest-france.fr/

    « En marche ! - Les Goguettes (en trio mais à quatre)REPORTAGE. Sous les pavés de la cité des Vénètes, à Vannes, un trésor de plus de 2 000 ans conservé (OF.fr-1/08/20-11h06) »
    Partager via Gmail Yahoo! Pin It

    Tags Tags : , ,
  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :