• RETOUR SUR LA JOURNÉE DU 5 DÉCEMBRE À BREST.

    Le rassemblement commence vers 11h, dans les 1ers arrivés : les ouvriers CGT et FO de l’arsenal de Brest accompagnés par des autonomes qui bloquaient le port dés 7h30.

    Vite rejoins par les pompiers, la santé, les étudiants et des gilets jaunes, la place de la liberté va se remplir d’environs 15 000 grévistes et manifestants. Après les prises de paroles s’amorce la marche qui va descendre jusqu’au pont de recouvrance et remonter par la rue du château, retour sur la place au stand des merguez pour l’AG inter-syndical et professionnel de 13h ou les cheminots décident de reconduire la grève et l’intersyndical prévoit une nouvelle manifestation pour demain samedi 7 décembre a 15h place de la liberté.

    Une partie des manifestants restant sur place décident d’occuper la mairie, et c’est une centaine de personnes, principalement des étudiants, gilets jaunes et autonomes qui vont poursuivre l’AG dans la salle des mariages sans dégradation mis à part un portrait officiel du président Macron qui se trouvait au mauvais endroit au mauvais moment.

    La police bien qu’ayant fait irruption dans la mairie n’entravera pas la poursuite de l’AG qui durera un peu moins d’une heure ou divers sujets seront abordés mais la seule décision prise consistera à se déplacer vers la faculté Victor Segalen pour y être plus tranquille.

    Vers 16h30 l’AG se poursuit à la Fac et l’occupation de nuit de cette dernière est acceptée.

    Il était prévu ce matin, vendredi 6, une action de blocage a 9h ainsi qu’une AG a 18h.

    « Quand Ouest-France lit et cite "Initiative Communiste" le magazine du PRCF (OF 5/12/2019)Les directives serviles de la direction de France-Télévisions »
    Partager via Gmail Yahoo! Pin It

    Tags Tags : , , , , , , ,
  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :