• Ryanair et easyJet déposent plainte contre la France à cause des grèves (OF.fr-24/07/18-17h 45)

    Ryanair, easyJet, IAG et Wizz Air considèrent que les grèves des contrôleurs aériens français contreviennent à la liberté de mouvement à l'intérieur du territoire européen. (Photo d'illustration)Ryanair, easyJet, IAG et Wizz Air considèrent que les grèves des contrôleurs aériens français contreviennent à la liberté de mouvement à l'intérieur du territoire européen.

    Quatre compagnies aériennes ont porté plainte contre la France auprès de l'Union européenne. Ryanair, easyJet, IAG et Wizz Air considèrent que les grèves des contrôleurs aériens français contreviennent au principe de liberté de mouvement à l'intérieur du territoire européen.

    Le droit de grève empêcherait-il la libre circulation des citoyens européens ? C'est ce que défendent les compagnies aériennes britanniques IAG et easyJet, irlandaise Ryanair et hongroise Wizz Air. Elles ont annoncé mardi 24 juillet avoir déposé une plainte contre la France auprès de l'Union européenne, afin de protester contre les répercussions des grèves des contrôleurs aériens.

    Ces compagnies estiment que les grèves à répétition des contrôleurs aériens en France restreignent le principe de liberté de mouvement à l'intérieur de l'UE, selon un communiqué commun. 

    Elles ne contestent pas le droit de grève mais jugent que la France ne respecte pas la loi européenne en ne permettant à aucun vol de traverser la France durant ces mouvements sociaux.

    16 000 vols perturbés par les grèves en 2018

    Selon ces entreprises, les grèves des contrôleurs aériens dans le pays sont quatre fois plus élevées depuis janvier, par rapport à 2017.

    Citant Eurocontrol, l'organisme européen assurant la sécurité du trafic aérien, elles estiment que 16.000 vols ont été perturbés jusqu'à juin en raison de ces grèves, affectant 2 millions de passagers. Elles mettent également en avant un rapport du Sénat français selon lequel les grèves des contrôleurs aériens français étaient responsables d'un tiers des retards de vols en Europe.

    Les compagnies se fondent sur le cas de l'Espagne à qui l'Europe avait donné raison à propos d'une plainte en 1997 contre la France qui avait empêché pendant des années les exportations espagnoles de fruits et légumes dans l'UE.

    Interruption du trafic européen

    « Ce ne sont pas seulement les clients partant ou arrivant en France qui sont affectés durant les grèves des contrôleurs aériens français. Les passagers sur des lignes qui traversent la France, en particulier les espaces aériens au-dessus de Marseille et la Méditerranée sont aussi sujets à d'importants retards et perturbations », explique Willie Walsh, directeur général de IAG, propriétaire de British Airways et Iberia.

    De son côté, le directeur général de Ryanair, Michael O'Leary s'étonne que la France ne prenne pas les mêmes précautions que d'autres pays. « Quand il y a des grèves de contrôleurs aériens en Grèce et en Italie, les vols au-dessus du pays se déroulent normalement. Pourquoi la France ne fait pas pareil ? », demande-t-il, alors même que sa compagnie doit faire face à des grèves de la part de ses pilotes et personnels de cabine.

     

    source: https://www.ouest-france.fr/

    « Quimper-Ferme du Braden. Les associations attendent la décision du tribunal(LT.fr-23/07/18-21h 47)L'affaire Benalla est révélatrice du degré de fascisation du régime Macron (PRCF) »
    Partager via Gmail Yahoo! Pin It

    Tags Tags :
  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :