• Vaccination obligatoire : les soignants du CHBA Vannes-Auray interpellent Olivier Véran (LT.fr-19/07/21-15h27)

    La CGT du CHBA Vannes-Auray, a adressé une lettre au ministre de la Santé et des Solidarités, suite à l’annonce de la vaccination obligatoire des soignants. La CGT du CHBA Vannes-Auray, a adressé une lettre au ministre de la Santé et des Solidarités, suite à l’annonce de la vaccination obligatoire des soignants. 

    Les soignants réticents à la vaccination obligatoire seraient devenus des « parias irresponsables ». Face à des pressions quotidiennes, au CHBA Vannes-Auray, des « héros » du printemps 2020 en appellent à Olivier Véran.

    Virginie Coupanec, secrétaire générale de la CGT de l’hôpital de Vannes-Auray, a adressé une lettre au ministre de la Santé et des solidarités, suite à l’annonce de la vaccination obligatoire des soignants. Elle y fait part de son indignation « face aux accusations proférées à l’encontre du monde soignant au sujet de la transmission du Covid-19 ». Elle déplore le comportement de patients qui « s’autorisent à jouer aux policiers » et traitent parfois les soignants de « criminels ». Elle ajoute : « Nous voilà subitement passés du statut de héros à celui de parias irresponsables » alors que, dès le début, « ce sont les soignants de terrain qui ont tenu le navire à flots », rappelant « la pénurie de moyens ». Et de s’en remettre à son ministre des Tutelles : « Votre responsabilité n’est-elle pas de veiller à ce que ses agents puissent travailler dans un climat de sécurité et de bienveillance ? Cette pression supplémentaire ne fait qu’aggraver nos conditions de travail déjà très dégradées ».

    « Hémorragie de soignants »

    Le courrier de la CGT stipule : « Nous pensons que le nombre réel de soignants vaccinés est sous-estimé ». « Au regard des lourdes sanctions envisagées », le syndicat demande « qu’une enquête complète soit réalisée dans tous les établissements avant le vote d’une loi ». Regrettant le manque de réunions « pour dissiper les doutes, les peurs et les questionnements », le syndicat précise qu’il « soutient la vaccination et plaide pour davantage d’information et de pédagogie » afin d’apaiser « l’état d’angoisse et de stress extrême » de certains soignants « à l’idée de se faire vacciner et à l’idée de perdre leur maigre salaire » et de limiter « l’hémorragie de soignants » qui risque d’être « amplifiée par cette nouvelle obligation vaccinale ».

     

    source: https://www.letelegramme.fr/

    « " Le blocus de Cuba est la cause fondamentale de la situation cubaine" AM Lopez Obrador président du Mexique (IC.fr-18/07/21)Loi sanitaire : « Une grave atteinte aux libertés individuelles » alerte Daniel Ferrenbach (LT.fr-19/07/21-15h14) »
    Partager via Gmail Yahoo! Pin It

    Tags Tags : , , , , , ,
  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :